Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Afrique : Le cumul des mandats présidentiels, gain ou détérioration de la vie politique ?


Rédigé le Mardi 13 Décembre 2016 à 06:09 | Lu 181 fois



Le cumul des mandats, voici un phénomène bien récurrent sur la scène politique en Afrique sujet à de nombreuses controverses sur le continent.

Mais avant toute divergence d’opinions, il est important de mettre en exergue la nuance existante entre la longévité présidentielle et la dictature même sur le plan politique. Car bien qu'il soit coutume en Afrique de nommer « dictateur » celui dont le mandat présidentiel est sans cesse renouvelé, il demeure indispensable de rappeler que le seul cumul des mandats présidentiels reste largement insuffisant pour définir la notion de « dictature » appréhendée par des critères autres que l'élément cité ci-dessus.

Redorer l'image d'un dictateur quelconque n'est point l'objet de cet article, mais l'objectif visé en l'occurrence, réside principalement dans l'idée d'effectuer une analyse précise sur le cumul des mandats présidentiels, tel un phénomène sociopolitique dont l'influence sur la vie économique des États concernés, impacte d'une façon ou d'une autre leur processus de développement.

Mais quel apport positif peut-on observer de ce fait sociopolitique notamment en Afrique ?

En Afrique, la fréquence récurrente du cumul des mandats s'avère dès lors problématique car plusieurs y voient une tentative de « s'éterniser au pouvoir » au moyen de la dictature. Il est vrai que plusieurs d'entre eux en ont fait une spécialité par excellence, usant de façon désastreuse cette possibilité de cumuler plusieurs mandats. Cependant cette triste réalité demeure lacunaire, voire incomplète pour établir une similitude entre la longévité de ces dirigeants et la dictature. Rappelons tout de même qu'une dictature par essence, se dépeint essentiellement par le caractère absolu du pouvoir du dirigeant, défiant toute institution sans soucis de pertinence d'aucune loi répressive à son égard. A cela s'ajoutent l'oppression à l'égard du peuple et la confiscation des libertés individuelles.

Or, la longévité quant à elle se veut démocratique dans le respect des institutions et des revendications de peuple selon le régime politique mis en place, telle que observée dans certains pays de l'Occident notamment au Royaume Uni (avec la longévité de la Reine d'Angleterre) ou en Allemagne en guise d'exemple (où la chancelière peut manifester au peuple son désir de renouveler son mandat bien qu'ayant déjà occupé la fonction depuis plusieurs années).
Ainsi, il apparaît aisé de justifier la longévité présidentielle en la dissociant d'ores et déjà des idées reçues visant à y voir un « déclencheur de dictature ». Mais non, mesdames et messieurs, « longévité au pouvoir » ne rime pas toujours avec « régime autoritaire ».

De plus, le cumul des mandats présidentiels résulte de la professionnalisation de la vie politique. Cela signifie donc que ce fait sociopolitique n'est que l'expression mais encore, la mise en exergue d'un groupe de personnes ayant fait de la « chose politique », une passion au point d'y railler leur vie personnelle en s'y investissant de manière continuelle. On peut donc être tenté de voir dans les mobiles engendrant la longévité présidentielle, un désir ardent chez certains dirigeants, inspiré d'une soif d'exceller doublement dans la satisfaction du peuple ; et investissant pour ce faire, leur vie entière pour le bien-être de leurs populations.

Par ailleurs, il est de même mémorable d'indiquer la bienfaisance de la longévité présidentielle dans quelques pays d'Afrique, en mesurant son impact sur la vie économique de ces États. En effet, la durabilité d'un dirigeant à la magistrature suprême permet à ce dernier d'adapter sur une longue période son programme socio-économique, afin d'accélérer le processus de développement du pays.

Cela permet ainsi à ces dirigeants d'aborder plus rapidement les chapitres menant de façon immédiate aux problèmes majeurs lorsque certains besoins sont acquis. C'est ainsi que l'ancien président libyen, le Général Mouammar Al Kadhafi consacra sa vie à la satisfaction des besoins du peuple libyen. Car de son mandat, les besoins primaires tels que l'électricité, la valorisation des hydrocarbures du pays et l'alimentation connaissaient en faveur de la population libyenne une aisance et une appétence comme nul part en Afrique.

De même, la longévité du président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo lui permit de remettre sur pieds son pays en le comblant d'infrastructures digne d'envie en Afrique centrale, et établissant par la même occasion des politiques visant l'amélioration des conditions de vie des équato-guinéens.

Outre ces réalités, il est également important de souligner que la longévité reste un élément constitutif de la perception de l’autorité, dans l’univers traditionnel et culturel africain. Ce qui permet également de comprendre la particularité de nos démocraties africaines dans un contexte sociologique de nos organisations politiques.

Ainsi, le cumul des mandats présidentiels entraînant la longévité de ces dirigeants pourrait en effet se révéler comme un gain sur le plan politique, tant qu’un élément détériorant la vie politique des Etats, selon les circonstances et les dirigeants dont il est question.

YVELANDE SANKARISTE
ETUDIANTE STAGIAIRE
LAOTRAVOZ.INFO

Rédigé le Mardi 13 Décembre 2016 à 06:09 | Lu 181 fois

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos







Le Président Centrafricain a regagné son pays après avoir été reçu par le Président Obiang Nguema Mbasogo dans sa ville natale de MONGOMO

LAOTRAVOZ.INFO - 01/08/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 441 fois |

Biens mal acquis : Le Président Obiang Nguema Mbasogo portera plainte avec Sassou et Bongo contre l'ONG Transparency

LAOTRAVOZ.INFO - 08/07/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 1338 fois |

Guinée équatoriale : le président reconduit à la tête du parti

LAOTRAVOZ.INFO - 07/07/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 500 fois |

En visite en Ouganda, le Président Obiang Nguema Mbasogo regrette Kadhafi et prône la solidarité africaine

LAOTRAVOZ.INFO - 28/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 700 fois |

Le Président Theodoro Obiang Nguema Mbasogo promet son soutien aux institutions de la RDC

LAOTRAVOZ.INFO - 18/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 464 fois |

Lutte contre la criminalité en Guinée Equatoriale : Le gouvernement tape du poing sur sur la table et reste indulgent face aux cas de légitime défense !!!

LAOTRAVOZ.INFO - 10/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 367 fois |

La tournée de la vérité, de la paix et de la tolérance est belle et bien en marche

LAOTRAVOZ.INFO - 08/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 341 fois |

Réponse de LAOTRAVOZ au blog El CONFIDENCIAL suite à une analyse boiteuse des propos dont le Président Obiang Nguema Mbasogo serait l'auteur ...

LAOTRAVOZ.INFO - 07/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 356 fois |

Djibloho sur tous les bons coups

LAOTRAVOZ.INFO - 27/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 353 fois |

Lutte contre la délinquance en Guinée Équatoriale : Le Président préoccupé reçoit en audience ses plus proches collaborateurs

LAOTRAVOZ.INFO - 13/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 347 fois |