Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Guinée Equatoriale: Plus de grossesses précoces en milieu scolaire





La recrudescence des grossesses chez les mineures en milieu scolaire, a fini de taper sur le systèmes des autorités Equato-guinéenne, qui semble y avoir trouvé une solution. Une solution pour le moins radicale dirait-on.

"Nous appliquons cette mesure pour les élèves du primaire et du secondaire parce que c’est là où l'on trouve les mineures. Nous pensons que c’est de cette manière qu'elles pourront se protéger pour éviter les grossesses précoces et non désirées", a expliqué Maria Jésus Nkara à la télévision d'Etat. Il s'agit d'une désormais mesure de non acceptation de jeunes filles en grossesses dans les écoles ,collèges et les lycées, où la tranche de 9 à 17 ans est le plus répandue.

Un test de grossesse "négatif" est donc une condition nécessaire pour obtenir une inscription dans un établissement scolaire, selon cette mesure en vigueur pour la rentrée scolaire 2016-2017 qui a officiellement eu lieu le 19 septembre dernier.

C'est une mesure qui semble discriminatoire à première vue, mais ceux qui la voie de cet oeil, seraient moins tenter de la considérer ainsi en jetant un regard sur les données statistiques afférent à ce fléau.

Près de 16 millions de jeunes femmes âgées de 15 à 19 ans donnent naissance à un enfant chaque année, ce qui représente environ 11% de l’ensemble des naissances dans le monde entier.

95% de ces naissances ont lieu dans des pays à revenu faible ou intermédiaire. Le taux de natalité moyen chez les adolescentes des pays à revenu intermédiaire est plus de deux fois plus élevé que celui des adolescentes des pays à revenu élevé, et il est cinq fois supérieur à ce dernier chez les adolescentes des pays à revenu faible.

Au Cameroun, la fécondité des adolescentes est un phénomène important en raison de certaines pratiques coutumières, qui consistent à marier les femmes à très jeunes âge. Le taux de précocité de naissance (avant 18 ans) est compris entre 40 % et 50 %, et plus encore 8 % à 15 % des jeunes filles ont eu un enfant à l'âge de 15 ans (Singh S, Procréation des adolescents dans les pays en voie de développement, 1998, cité par OMS/UNFPA, 2007). Selon les résultats de l'Enquête Démographique et de Santé de 2004 au Cameroun, ces adolescentes qui constituent 25 % de l'ensemble des femmes en âge de procréer contribuent pour près de 14 % à la fécondité totale des femmes. D'après la même source, 28 % des adolescentes ont commencé leur vie féconde.

Au Gabon Selon des statistiques du FNUAP, plus de 40% des Gabonaises ont eu des rapports sexuels à 17 ans, tandis que 52% sont sexuellement actives à 19 ans. Par ailleurs, 46 % des mères gabonaises ont eu un enfant à 17 ans.

« Les grossesses précoces sont un fléau sanitaire, social, économique et politique qu’il faut éradiquer au plus vite », avait indiqué le représentant du FNUAP au Gabon, David Lawson. Selon lui, le manque de dialogue parentale sur la sexualité, la pauvreté, l’ignorance ou encore les rapports sexuels précoces amplifient sérieusement ce phénomène. David Lawson préconise à cet effet un investissement massif des Etats d’Afrique centrale dans la planification familiale.

En Guinée-Equatoriale, petit Etat d'environ un million d'habitants, trois adolescentes sur cinq entre 13 et 18 ans tombent enceintes, selon les sociologues. Ce qui fait un peu plus de 75% de la population adolescente féminine en Guinée Equatoriale. Mais ce n'est pas seulement le cas de la Guinée Equatoriale, puisque cette situation pilule le globe entier et une très grande partie incombe à l'Afrique malheureusement
Chaque nation est attelée à chercher tant bien que mal, un moyen de lutter contre cette situation selon le contexte.

La décision d'interdire l'accès aux établissements scolaires aux adolescentes enceintes divise les Equato-guinéens. Certains estimant qu'il s'agit d’une violation du droit universel à l'éducation. En revanche, une majorité salue cette décision espérant qu'elle contribuera à prévenir les grossesses précoces. Mais seul l'avenir nous dira si elle s'avère efficace.



Vendredi 30 Septembre 2016

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC






Message du président de la République à l'occasion de la Journée de l'indépendance nationale

LAOTRAVOZ.INFO - 13/10/2017 - 0 Commentaire|

Le discours de son excellence Obiang Nguema Mbasogo à la 72ème Assemblée Générale de l'ONU a reçu un écho favorable dans le monde !!

LAOTRAVOZ.INFO - 09/10/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le barrage de Sendje (200MW) pourrait être livré dans moins de trois ans selon le constructeur Ukrainien

LAOTRAVOZ.INFO - 03/10/2017 - 0 Commentaire|

INTERVIEW du Président de la République de Guinée Equatoriale à East West Communications

LAOTRAVOZ.INFO - 01/10/2017 - 0 Commentaire|

ONU : Allocution de Son Excellence Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Président de la République de Guinée équatoriale

LAOTRAVOZ.INFO - 26/09/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Fin de la mission du Président de la République, à New York

LAOTRAVOZ.INFO - 25/09/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le Président Obiang Nguema Mbasogo présent au 72ème Assemblée Générale des Nations Unies

LAOTRAVOZ.INFO - 18/09/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Les élections municipales,sénatoriales et législatives auront lieu le 12 novembre 2017

LAOTRAVOZ.INFO - 17/09/2017 - 0 Commentaire|

FLASH INFOS !!! FAUSSE RUMEUR DU DECES DU PRESIDENT OBIANG NGUEMA MBASOGO

LAOTRAVOZ.INFO - 26/08/2017 - 0 Commentaire|

Le Président Centrafricain a regagné son pays après avoir été reçu par le Président Obiang Nguema Mbasogo dans sa ville natale de MONGOMO

LAOTRAVOZ.INFO - 01/08/2017 - 0 Commentaire|