Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Guinée-Equatoriale : les raisons d’une victoire


Rédigé le Samedi 30 Avril 2016 à 12:59 | Lu 70 fois



Obiang Nguema Mabasogo remporte une victoire cash. C’est ce que l’on retiendra de l’issue du scrutin du 24 avril dernier. Il a recueilli 93,7 % des suffrages. Ses adversaires auront eu le mérite de se battre jusqu’au bout et ont eu pour le fruit de leurs efforts.

Ainsi, il est suivi d’Avelino Mocache Benga de l’UCD avec 1, 5% ; Buenaventura Mosuy M’Asumu (PCSD-Boboro) avec 1,5% ; Benedicto Obiang Mangue (Indépendant) qui a obtenu 0,9% ; Carmelo Mba Bakale (APGE) avec 0,8% ; Augustin Masoko Abegue (Indépendant) suit avec 0,8% ; Tomas Mba Monabang (Indépendant) boucle la boucle avec 0,7%.

Comme d’habitude, Diario Rombe a cherché la petite bête sans y parvenir. Ainsi il réalisera l’exploit de découvrir une différence de 3 voix découlant de la différence entre le nombre total des votants (309.158) livré par la commission nationale électorale et leur calcul qui est tombé à 309.161. Tout comme la même commission parlera d’un suffrage exprimé de 297 238 voix pour l’ensemble des candidats quand eux ont trouvé 297242 voix, soit une différence de 4 voix. En réalité, Diario Rombe a retrouvé les voix qui manquaient au comptage de la commission. Quatre voix qui ont échappé à la vigilance du groupe du président Clemente Engonga Nguema Onguene. De simples erreurs comme on en trouve partout. En réalité des erreurs très marginales.

Le vrai débat ici n’est plus de s’attacher aux clichés. Mais de scruter objectivement les raisons d’une victoire. Durant le déroulement de la campagne, on n’a pas vu que les meetings du candidat du PDGE étaient bondés de personnes qu’on forçait à y prendre part. Mais des militants acquis à la cause d’Obiang Nguema Mbasogo, et qui disaient pourquoi ils étaient là. On a pu voir un engouement populaire véritable.

Sur toute la durée de la campagne l’administration, les entreprises et les établissements scolaires et universitaires ont continué de fonctionner normalement. On ne peut donc pas dire que les meetings d’Obiang Nguema Mbasogo étaient meublés de façon artificielle comme on l’observe dans d’autres pays.

Un seul cri poussé à l’unanimité a été « la reconnaissance du chemin parcouru ». Des femmes, lors d’un sketch, diront : « nous n’avions pas d’institutrices aujourd’hui nous en disposons à travers tout le pays ; nous ne disposions pas d’agents médicaux féminins bien formés, nos hôpitaux en regorge ; nous marchions sur des routes boueuses, aujourd’hui elles sont bitumées ». Un sketch pour illustrer ce chemin parcouru avec au centre la revalorisation de la femme.

En effet, le pays a été transformé de fond en comble. Chaque ancienne capitale régionale est adossée à une nouvelle ; Malabo avec « Malabo dos » en est l’illustration la plus marquante. Il en est ainsi de Ebibiyini, Evinayong, Mongomo, Bata et son magnifique front de mer que l’on classe parmi les plus beaux au monde. « Obiang ce sont les actes », n’est pas du tout un slogan superfétatoire. Le pays se dit désormais en superlatif. Le plus parsemé d’autoroutes, de villes nouvelles, d’aéroports internationaux, de ponts modernes, etc. La jeunesse la plus motivée. Un jeune Equato-Guinéen est en train de se lancer dans l’aventure de la télévision par satellite. Il s’agit de Policarpo Obugase Mbuna, qui a lancé la société EGSAT. Un modèle pour la jeunesse Equato-Guinéenne. Mieux, dans les institutions internationales, on retrouve à la tête des Equato-Guinéens. C’est le cas de la BEAC, de la COSUMAF, et actuellement un Equato-Guinéen est en train de briguer la présidence de l’Union africaine (UA).
Qui l’eût cru il y a une trentaine d’années, alors que le qualificatif équato-Guinéen renvoyait aux petits métiers humiliants dans les pays de la sous-région.

Pour en arriver là, il fallait un visionnaire à la tête de l’Etat. Et c’est en cela que tout un peuple salue ce visionnaire, et le lui reconnaît depuis déjà trois décennies. Aussi, lorsque Obiang Nguema Mbasogo déclare qu’il veut quitter le pouvoir, mais que c’est son peuple qui ne le veut pas, ce n’est pas une de ces figures de style d’homme politique empreinte de démagogie. Mais il s’agit bien là du langage de la sincérité et de la vérité. Le peuple est attaché à ce travailleur et bâtisseur. Le peuple adule cet homme qui d’une bourgade composée de hameaux, il en a fait des villes à l’habitat moderne, traversées de part en part d’autoroutes à six voies (2X3).

Ce langage de la sincérité il l’a démontré tout au long de cette campagne, en reconnaissant les insuffisances de son système. Il a par exemple dit sa peine quand il constate qu’il n’y a pas eu d’effort dans le changement de mentalité. Car c’est sur ce socle que doit se poursuivre la transformation du pays. Il est conscient que le secteur de la formation a encore des lacunes. C’est pour cela qu’il envisage pour le septennat à venir mettre l’accent sur la formation professionnelle. Tout comme, en bon « père » pétri d’expérience, il n’arrête pas d’être ce conseiller afin de façonner des lendemains meilleurs à chaque Equato-Guinéen. Comment au regard de ce chemin parcouru les Equato-Guinéens ne le plébisciteraient-ils pas ? Car c’est un plébiscite auquel Obiang vient d’avoir droit.

Le peuple a lancé un message : « pour nous c’est Obiang ». Voilà ce qui explique naturellement le score de 93,7%. Rappelons au passage que contre Jean Marie Le Pen en 2002, Jacques Chirac avait remporté la présidentielle française par un score de 82%. Cela s’est bien passé dans cette vieille démocratie qu’on appelle la France. Et cela n’a pas fait scandale. Nul n’a parlé d’urnes bourrées, encore moins soupçonné une quelconque irrégularité.



Rédigé le Samedi 30 Avril 2016 à 12:59 | Lu 70 fois

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos






En visite en Ouganda, le Président Obiang Nguema Mbasogo regrette Kadhafi et prône la solidarité africaine

LAOTRAVOZ.INFO - 28/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 449 fois |

Le Président Theodoro Obiang Nguema Mbasogo promet son soutien aux institutions de la RDC

LAOTRAVOZ.INFO - 18/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 434 fois |

Lutte contre la criminalité en Guinée Equatoriale : Le gouvernement tape du poing sur sur la table et reste indulgent face aux cas de légitime défense !!!

LAOTRAVOZ.INFO - 10/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 335 fois |

La tournée de la vérité, de la paix et de la tolérance est belle et bien en marche

LAOTRAVOZ.INFO - 08/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 314 fois |

Réponse de LAOTRAVOZ au blog El CONFIDENCIAL suite à une analyse boiteuse des propos dont le Président Obiang Nguema Mbasogo serait l'auteur ...

LAOTRAVOZ.INFO - 07/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 318 fois |

Djibloho sur tous les bons coups

LAOTRAVOZ.INFO - 27/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 322 fois |

Lutte contre la délinquance en Guinée Équatoriale : Le Président préoccupé reçoit en audience ses plus proches collaborateurs

LAOTRAVOZ.INFO - 13/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 325 fois |

Le transfert de la capitale administrative Malabo vers une toute autre ville : Djibloho, une révolution urbanistique, économique et politique importante...

- 11/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 362 fois |

Un séjour discret , hospitalier et significatif de Yaya Jammeh en terre Equato - Guinéenne , qui reflète la grandeur d'âme de Téodoro Obiang Nguema Mbasogo à l'égard de son hôte ...

- 09/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 367 fois |

Africa Postnews : Lorsque la journaliste Gabonaise Valérie Aleksandrowics opte pour la voie du mensonge en parlant de la Guinée Equatoriale , quelle crédibilité peut t-on accorder à un tel site d'information ?

LAOTRAVOZ.INFO - 03/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 390 fois |