Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’Ekwele : L’histoire d'une monnaie traditionnelle des peuples Fangs d’Afrique


Rédigé le Lundi 29 Mai 2017 à 08:50 | Lu 425 fois

Cameroun, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Congo) jusqu’au 20e siècle. Cette monnaie est faite de fers plats pointus aux deux bouts (tiges de fers) et attachée à l’aide de lianes ou autres fibres végétales en montants de 10, de 100 et de 1000. Mille Bipkwele faisaient une dot.



Les légendes affirment que c’est un héros du nom de NKO ANDA d’ayong Essabok, à Edoum-Ye-Mukim (Gabon) qui a eu l’idée d’inventer cette monnaie.

Une monnaie d’échanges commerciaux ?

Le peuple Fang est réputé très attaché au travail. Il laboure la terre (agriculture), pratique la chasse, la pêche et la cueillette, et s’investit dans l’artisanat et les arts (« Bisseign mekeng » en langue Fang). Ces activités sont faites dans l’intention de maintenir le bien-être de la communauté, principalement. Mais aussi, avec les excédents de produits, ce peuple pratique des échanges que l’on pourrait qualifier de « commerciaux ». Il faut donc comprendre que l’activité commerciale n’était pas prioritaire. On ne produisait pas pour vendre. Et, on n’amassait pas les Bipkwele pour acheter. Le but commercial était si secondaire qu’on avait l’impression que l’homme fang n’était pas un commerçant. C’est justement dans ce contexte que certains auteurs, anthropologues et ethnologues, tels que J. Weber, P. Alexandre et J. Binet (Auteurs de « Le groupe dit Pahouin« , 1958 « Compte Rendu »), mettent un doute sur la dimension marchande de cette monnaie.

Pourtant, certaines indications et témoignages que l’on retrouve aussi bien dans la tradition orale directe et indirecte (Par les grands-parents) que dans les rapports des premières décennies de la colonisation affirment que l’Epkwele avait valeur marchande. Pour cela, il y a encore dans certains villages Fang du Gabon, de la Guinée Équatoriale et du Cameroun des vestiges de cette monnaie. L’Epkwele avait une importante valeur économique et matrimoniale.

Une monnaie d’échanges matrimoniaux

Plus précisément, les échanges matrimoniaux étaient beaucoup plus régulés et visibles. L’Epkwele intervenait indubitablement dans ce système, étant donné que le mariage relève de la coutume et donc de la convention traditionnelle d’alliance entre différentes tribus. Le mariage est aussi une pratique sociale qui ne souffrait d’aucune forme d’ambiguïté ni sur le plan familial ni à l’échelle communautaire.

Il y a une gamme de richesses faite de biens précieux (dots, ornements magiques et religieux, arts sacrés, etc.), de prestige (bétails, kola, parures, etc.) et d’instruments de fer (armes, machettes, ustensiles, etc.), qui circule sous le contrôle de la monnaie Epkwele. Cette monnaie avait une grande importance dans le mariage traditionnel, lors de la remise de la dot. En effet, la dot, en langue Fang « Nsua bikeign » signifie littéralement dot de fer. La dot était constituée de vivres et d’autres biens précieux. Certes. Mais le pr qui avait plusieurs filles, amassait fortune s’il réussissait de les donner toutes en mariage. D’un autre côté, si on avait que des garçons, il fallait travailler dur pour les marier. Et par déduction, une famille où il y avait des filles et des garçons, la compensation se faisait facilement. Autrement dit, le frère attendait la dot de sa sœur pour se marier. Avec l’arrivée des colonisateurs en Afrique, l’Epkwele a connu plus tard la chute au profil de la monnaie française et espagnole, après avoir été la monnaie des Equato-Guinéens.

Une monnaie équato-guinéenne

La Guinée Espagnole, devenue plus tard la Guinée Équatoriale a adopté l’Epkwele comme sa monnaie. Elle la frappait sur place. Cette Guinée Equatoriale avait connu un essor économique assez remarquable avant l’avènement des indépendances africaines dans les années 1960. Car, le pays avait enregistré une forte implantation des Espagnols (Environ 7000), notamment pour des raisons coloniales, avant que le Président Francisco Macias NGUEMA ne parvienne à les chasser.

La Guinée Equatoriale est majoritairement Fang. La proximité linguistique attirait vers ce pays les Fang du nord Gabon et du sud Cameroun. Ils s’y rendaient soit à pied ou par voie fluviale pour vendre cacao et café. En retour, ils ramenaient des vivres, des pagnes, des boissons alcoolisées et de l’argent Bipkwele. C’est par le commerce du cacao et du café que les Fangs finançaient les études de leurs enfants jusqu’en Europe. La Guinée Equatoriale a connu à cette époque son premier temps de gloire. Un eldorado qui attirait toute la sous-région. Un pays où l’Epkwele était la principale et unique monnaie d’échange. Un pays qui a malheureusement sombré sous le poids d’une dictature sanguinaire (1968/1979) au point de perdre sa place dans la sous-région.

TED MVE ESSONO/Africapostnews

LAOTRAVOZ.INFO
Rédigé le Lundi 29 Mai 2017 à 08:50 | Lu 425 fois

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos






Biens mal acquis : Le Président Obiang Nguema Mbasogo portera plainte avec Sassou et Bongo contre l'ONG Transparency

LAOTRAVOZ.INFO - 08/07/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 1328 fois |

Guinée équatoriale : le président reconduit à la tête du parti

LAOTRAVOZ.INFO - 07/07/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 491 fois |

En visite en Ouganda, le Président Obiang Nguema Mbasogo regrette Kadhafi et prône la solidarité africaine

LAOTRAVOZ.INFO - 28/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 476 fois |

Le Président Theodoro Obiang Nguema Mbasogo promet son soutien aux institutions de la RDC

LAOTRAVOZ.INFO - 18/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 460 fois |

Lutte contre la criminalité en Guinée Equatoriale : Le gouvernement tape du poing sur sur la table et reste indulgent face aux cas de légitime défense !!!

LAOTRAVOZ.INFO - 10/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 362 fois |

La tournée de la vérité, de la paix et de la tolérance est belle et bien en marche

LAOTRAVOZ.INFO - 08/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 336 fois |

Réponse de LAOTRAVOZ au blog El CONFIDENCIAL suite à une analyse boiteuse des propos dont le Président Obiang Nguema Mbasogo serait l'auteur ...

LAOTRAVOZ.INFO - 07/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 349 fois |

Djibloho sur tous les bons coups

LAOTRAVOZ.INFO - 27/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 349 fois |

Lutte contre la délinquance en Guinée Équatoriale : Le Président préoccupé reçoit en audience ses plus proches collaborateurs

LAOTRAVOZ.INFO - 13/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 345 fois |

Le transfert de la capitale administrative Malabo vers une toute autre ville : Djibloho, une révolution urbanistique, économique et politique importante...

- 11/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 408 fois |