Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’Intelligence politique du président Equato Guinéen


Rédigé le Jeudi 20 Août 2015 à 08:15 | Lu 1632 fois

La restauration de la dignité du peuple Guinéen est le résultat d’une offensive diplomatique partant de la vision et du sens du leadership du président de la République. Cette offensive porte aujourd’hui des résultats concrets à travers la présence des Guinéens à la tête de certaines institutions sous régionales et africaines de premier plan.



Un rapport du ministère français des Affaires étrangères résumait en quelques lignes les efforts du président de la Guinée Equatoriale Teodoro Obiang Nguema Mbasogo sur sa vision internationale comme suit : « L’intégration du pays à son environnement sous-régional francophone est une constante de la politique étrangère équatoguinéenne. Elle se manifeste par l’adhésion à diverses organisations : à la zone Franc en 1983, à la Francophonie en 1989, à la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEAC) et à la Communauté économique et monétaire des Etats d’Afrique centrale (CEMAC). Cette politique d’intégration est un succès, comme en témoignent la nomination d’un Equatoguinéen, Lucas Abaga Nchama, au poste de gouverneur de la BEAC, et l’obtention par Malabo du siège du parlement de la CEMAC. »

A n’en point douter il y a là la reconnaissance manifeste d’une diplomatie d’action tournée vers la volonté de sortir la Guinée Equatoriale de l’ostracisme dans lequel l’avait plongé les années de dictature de la présidence de Macias Nguema Biyogo. L’opposition actuelle doit souvent avoir à l’esprit cette période où la paix intérieur a été menacée à maintes reprises par des actions belliqueuses que Macias Nguema a mené vis à vis de certains voisins comme le Gabon en 1973. Actions belliqueuses qui auraient pu entraîner une guerre dévastatrice entre ces deux pays. Une situation qui ne pouvait avoir comme corollaire que d’enfoncer la Guinée Equatoriale dans plus de retard par rapport aux défis du développement.

Sens de la manœuvre diplomatique et courage

On ne peut pas nier la clairvoyance du président Obiang Nguema Mbasogo qui dès le début de son magistère va s’atteler à ouvrir son pays à l’extérieur et à entretenir des relations de Paix avec ses voisins. L’affaire dite de Mbanié révèlera sa dextérité politique et diplomatique. D’abord à préserver les intérêts de son pays, ensuite à amener le Gabon dans une diplomatie d’apaisement d’où il est sorti grandi aux yeux des grandes nations et de l’Union africaine. Ses propositions dans cette affaire étant les meilleures, il ne fait pas de doute que la Guinée Equatoriale en sortira gagnante.

Le couronnement de sa vision diplomatique va se faire lorsque, en 2011, ses pairs de toute l’Afrique reconnaissent le potentiel de son leadership. Ils le portent à la tête de l’Union africaine (UA). Son mandat va coïncider avec une période des plus troubles et des plus agitées en Afrique. Une période marquée par des soulèvements populaires dans nombres d’Etat du Mahgreb : en Tunisie, en Egypte et la cruciale question Lybienne. Sans compter le brasier ivoirien, suite à une période post électorale très agitée. Dans cette situation générale, il faut ajouter les tiraillements des occidentaux assortis de leur volonté de vouloir imposer leurs vues aux Etats africains. Agir dans ce contexte exigeait un sens de la manœuvre et du courage.

Du courage parce qu’il fallait placer les intérêts et la vision de l’UA avant tout. Une posture que le président en exercice de l’UA qu’il était n’a pas hésité à prendre. Il en parle d’ailleurs dans une interview dans la Revue Presidency (N°3 de Juin 2011) : « J’ai pris la responsabilité de l’Union africaine au moment où personne ne s’attendait à de tels événements en Afrique. La tâche est immense, mais nous ne pouvons pas renoncer à nos responsabilités. Il faut travailler sans cesse, afin de trouver des solutions qui nous permettront d’arriver à une paix durable en Afrique.

L’une des difficultés provient de ce que notre continent comprend des pays dont le poids politique est assez faible sur la scène internationale. C’est une des raisons pour laquelle il est très difficile, pour chaque pays africain, de faire face, seul, aux grandes puissances, alors que nous demandons à ces grandes puissances de respecter la souveraineté des pays du continent africain. L’Union africaine représente une force, car elle est une organisation capable de résoudre tous les problèmes africains, ce qu’elle a fait dans plusieurs pays avec succès.

C’est pourquoi nous ne sommes pas d’accord avec la décision du Conseil de Sécurité de l’ONU à propos de la Lybie. Les résolutions prises ne permettent pas aux pays alliés de l’OTAN de bombarder ce pays. Nous pensons que c’est un conflit interne qui peut se résoudre en collaboration avec l’Union Africaine. Le même problème s’est posé en Côte d’Ivoire où nous constatons que la « force de paix », des Nations Unies, représentée par les casques bleus, a pu prendre des décisions qui touchent à la sécurité de la population civile, ce qui a, malheureusement, entraîné la perte de nombreuses vies humaines, plus de 1000 personnes. L’Union africaine est contre ce type d’action qui va à l’encontre de ses propres décisions ».

Il fallait du courage pour porter cette parole. Il l’a fait et l’a assumé. Quoiqu’en ont dit les détracteurs tapis dans de nombreuses officines en occident, à savoir qu’il s’était montré « anti-occidental » lors de sa charge au sommet de l’Union Africaine. Mais la vérité commande à tous de reconnaître la justesse et le bien fondé du point de vue exprimé par Obiang Nguema Mbasogo à cette période, et les positions qu’il a prises au nom de l’intérêt supérieur de l’Afrique. Peut-on continuellement bafouer la souveraineté des Etats africains longtemps après les indépendances ? C’est là une question à laquelle les détracteurs d’Obiang Nguema Mbasogo sont invitées à répondre.

La dignité du peuple Guinéen Equatorial restaurée

Le constat global est que le cap fixé par Obiang Nguema Mabasogo a été couronné de succès. Qui dans la population Guinéenne Equatoriale, voire au-delà, il y a quelques années, pouvait imaginer qu’un ressortissant de ce pays allait prendre la tête de la plus haute institution financière de la Sous région d’Afrique centrale, la BEAC ? Qui pouvait imaginer un seul instant que ce pays allait abriter le siège de la CEMAC ? Qui pouvait se dire qu’un jour, le Chef de l’Etat de la Guinée Equatoriale jouerait un rôle continental de premier plan ?

A travers l’engagement à l’ouverture et la matérialisation de cet engagement, c’est aussi la dignité du peuple guinéen équatorial qu’il a restauré. Il faut que l’on se souvienne du traitement indigne infligé à ses populations dans leur différent lieu de migration à travers la sous région. Ce qui n’est plus le cas aujourd’hui. Aussi les contradictions internes ne peuvent pas être utilisées pour obstruer le parcours qui a été fait et qui profite à chaque Guinéen Equatorial. Lorsqu’on parle d’un pays qui avance et dont on voit concrètement les réalisations ; c’est à chaque natif de ce pays que les honneurs et le respect qui en découlent, profite. Quel que soit le bord politique dans lequel on se trouve. Et cela c’est la vision et le leadership d’un homme : Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

Rédigé le Jeudi 20 Août 2015 à 08:15 | Lu 1632 fois


1.Posté par djabia le 27/09/2015 00:19
Que Dieu donne longue vie à Monsieur le président Obiang Nguéma de continuer son travail.nous prions Le Dieu tout puissance de le garder toujours en vie,enfin qu'il soit inspirer pour ses bonnes oeuvres.Vive la Guinéé Equatoriale,vive la republique Amen!

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos






Le Président Theodoro Obiang Nguema Mbasogo promet son soutien aux institutions de la RDC

LAOTRAVOZ.INFO - 18/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 418 fois |

Lutte contre la criminalité en Guinée Equatoriale : Le gouvernement tape du poing sur sur la table et reste indulgent face aux cas de légitime défense !!!

LAOTRAVOZ.INFO - 10/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 313 fois |

La tournée de la vérité, de la paix et de la tolérance est belle et bien en marche

LAOTRAVOZ.INFO - 08/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 310 fois |

Réponse de LAOTRAVOZ au blog El CONFIDENCIAL suite à une analyse boiteuse des propos dont le Président Obiang Nguema Mbasogo serait l'auteur ...

LAOTRAVOZ.INFO - 07/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 309 fois |

Djibloho sur tous les bons coups

LAOTRAVOZ.INFO - 27/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 319 fois |

Lutte contre la délinquance en Guinée Équatoriale : Le Président préoccupé reçoit en audience ses plus proches collaborateurs

LAOTRAVOZ.INFO - 13/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 321 fois |

Le transfert de la capitale administrative Malabo vers une toute autre ville : Djibloho, une révolution urbanistique, économique et politique importante...

- 11/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 344 fois |

Un séjour discret , hospitalier et significatif de Yaya Jammeh en terre Equato - Guinéenne , qui reflète la grandeur d'âme de Téodoro Obiang Nguema Mbasogo à l'égard de son hôte ...

- 09/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 354 fois |

Africa Postnews : Lorsque la journaliste Gabonaise Valérie Aleksandrowics opte pour la voie du mensonge en parlant de la Guinée Equatoriale , quelle crédibilité peut t-on accorder à un tel site d'information ?

LAOTRAVOZ.INFO - 03/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 381 fois |

Vous n'aurez pas ma haine parce que je cultive l'amour !!!

- 01/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 391 fois |