Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L’Or noire n’est pas une malédiction


Rédigé le Mardi 21 Juillet 2015 à 08:21 | Lu 348 fois

La marche de la Guinée Equatoriale continue de faire mentir des certitudes. Comme la malédiction de l’Or noir en Afrique. Pour ce petit pays lové sur le flanc de l’atlantique, l’Or noir a plutôt été une bénédiction.



« Ce sont les revenus du pétrole qui nous permettent de financer directement les grands chantiers. Notamment de gros investissements dans le domaine des infrastructures routières, des autoroutes d’une part, et des infrastructures socio-économiques dans le secteur de l’éducation et de la santé entre autres d’autre part. Nous travaillons chaque jour pour améliorer le niveau de vie de nos populations Notre programme repose sur un modèle qui répond aspirations de notre peuple et non à nous imposer par le FMI et la Banque Mondiale. Ce programme est mis en œuvre par les experts formés au plan local.

En Guinée Equatoriale on ne parle pas de chômage mais de main d’œuvre qualifié»
Le pétrole a ouvert la Guinée Equatoriale au monde. Le pétrole a également rapproché les Guinéens les uns des autres. Le faisceau d’infrastructures ne peut que servir ce rapprochement. Car lorsque dans un pays les gens ne sont pas connectés cela donne toujours lieu à des incompréhensions, des attitudes de méfiance parce qu’on ne se connaît pas les uns les autres. L’ouverture des voies de communication à grande échelle a permis de connecter les points les plus reculés comme les villages, des villes. Cela aurait-il été possible sans l’Or noir ? Et pourtant de nombreux pays africains en possèdent.

Mais qu’en ont-ils fait ? Beaucoup d’entre eux restent enclavés malgré le fait que leur sous-sol regorge de pétrole et qu’ils l’exploitent depuis plus de 50 ans. N’est ce pas étrange que tous ces pays qui narguaient la Guinée-Equatoriale du fait de leurs infrastructures à l’époque soient aujourd’hui totalement à la remorque de ce pays. Le plus étonnant est le laps de temps au cours duquel la Guinée Equatoriale a fait sa mue : 20 ans. Le champ pétrolier, le plus important pour l’heure est mis en exploitation à partir de 1996.

C’est à ce moment que le président Obiang Nguema décide de faire des revenus du pétrole la clé du développement de son pays. Il met en route un plan de reconstruction global doté de 800 projets de construction de tout type ; c’est ce plan dont le bilan d’étape a été fait récemment pour évaluer le chemin parcouru. La comparaison est nécessaire avec ce qui s’est passé ailleurs. Et dans cette optique, il avait déclaré dans les médias, en substance, qu’il ne ferait pas comme certains de ses pairs africains qui ont dérouté la production pétrolière loin des nécessités de leur pays et de leurs peuples.

Comme nombre de ses pairs africains il aurait pu s’arrêter à donner quelques coups de peinture à l’existant. Il ne le fera pas. Profondément patriote, il est allé jusqu’à susciter de nouvelles villes à l’instar de la ville d’Oyala, un joyau qui montre déjà ses couleurs au cœur de la Guinée Equatoriale.

Dans le réseau de connexion, il n’a pas omis le lien avec le reste du monde. Pour cela, il va meubler le ciel Guinéen d’un réseau aérien tout aussi moderne avec des jets de dernière génération. De Malabo, Bata ou Mongomo, on peut directement gagner l’Europe en quelques heures. Les gros porteurs se posent toujours sur des pistes appropriées. Pour ce faire, des ouvrages importants, de dimension et de normes internationales, sont réalisés dans ces trois villes. Si nombre de pays africains dont plusieurs de ses voisins sont blacklistés par l’agence internationale de l’aviation civile, la Guinée Equatoriale reste l’exception. Sa flotte est parfaitement conforme. Voilà, entre autres, ce à quoi a servi l’Or noir en Guinée Equatoriale et de quelle manière il a été utilisé.
Nous y reviendrons.

Rédigé le Mardi 21 Juillet 2015 à 08:21 | Lu 348 fois

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos






En visite en Ouganda, le Président Obiang Nguema Mbasogo regrette Kadhafi et prône la solidarité africaine

LAOTRAVOZ.INFO - 28/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 463 fois |

Le Président Theodoro Obiang Nguema Mbasogo promet son soutien aux institutions de la RDC

LAOTRAVOZ.INFO - 18/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 447 fois |

Lutte contre la criminalité en Guinée Equatoriale : Le gouvernement tape du poing sur sur la table et reste indulgent face aux cas de légitime défense !!!

LAOTRAVOZ.INFO - 10/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 355 fois |

La tournée de la vérité, de la paix et de la tolérance est belle et bien en marche

LAOTRAVOZ.INFO - 08/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 329 fois |

Réponse de LAOTRAVOZ au blog El CONFIDENCIAL suite à une analyse boiteuse des propos dont le Président Obiang Nguema Mbasogo serait l'auteur ...

LAOTRAVOZ.INFO - 07/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 335 fois |

Djibloho sur tous les bons coups

LAOTRAVOZ.INFO - 27/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 340 fois |

Lutte contre la délinquance en Guinée Équatoriale : Le Président préoccupé reçoit en audience ses plus proches collaborateurs

LAOTRAVOZ.INFO - 13/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 342 fois |

Le transfert de la capitale administrative Malabo vers une toute autre ville : Djibloho, une révolution urbanistique, économique et politique importante...

- 11/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 391 fois |

Un séjour discret , hospitalier et significatif de Yaya Jammeh en terre Equato - Guinéenne , qui reflète la grandeur d'âme de Téodoro Obiang Nguema Mbasogo à l'égard de son hôte ...

- 09/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 394 fois |

Africa Postnews : Lorsque la journaliste Gabonaise Valérie Aleksandrowics opte pour la voie du mensonge en parlant de la Guinée Equatoriale , quelle crédibilité peut t-on accorder à un tel site d'information ?

LAOTRAVOZ.INFO - 03/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 424 fois |