Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Guinée Equatoriale rejoint le pacte de limitation de la production de pétrole au coté de la Russie


Rédigé le Mardi 13 Décembre 2016 à 00:00 | Lu 55 fois



Moscou s'engage à réduire sa production de 300.000 barils par jour au premier semestre 2017.

Moscou l'a promis : il participera à l'effort mondial pour diminuer la production pétrolière et faire remonter les cours de l'or noir. Au terme de la réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) avec les pays non membres du cartel, samedi, à Vienne, la Russie s'est engagée à une baisse par étapes de sa production de 300.000 barils par jour au cours du premier semestre. Cela représente plus de la moitié de l'effort demandé par l'Opep aux non-membres. Au total, ces onze pays devront diminuer leur production de 558.000 barils par jour. Ce volume s'ajoute à la baisse de 1,2 million de barils par jour décidée le 30 novembre pour la propre production de l'Opep, à partir du 1er janvier. L'ensemble des réductions prévues représenterait 2 % de l'offre mondiale.

Outre la Russie, se sont joints au pacte de limitation le Mexique, la Malaisie, Oman, l'Azerbaïdjan, le Bahreïn, la Guinée équatoriale, le Soudan du Sud, le Soudan et le Brunei. Moscou a aussi réussi à faire pression sur le Kazakhstan, ex-république soviétique et géant énergétique de l'Asie centrale, qui baissera de 20.000 barils par jour sa production.

Pour le Kazakhstan comme pour la Russie, ces limitations interviennent alors qu'ils viennent de doper leurs capacités en mettant en exploitation de nouveaux mégagisements, respectivement Kashagan et Vostotchno-Messoïakhskoié. La Russie qui, pendant les longs mois de négociations avec l'Opep, avait parlé davantage de gel que de réduction de production, a finalement accepté une baisse mais... à partir du niveau record de novembre-décembre, soit environ 11,2 millions de barils par jour.

Moscou gagne sur tous les tableaux

Cela relativise la portée de l'effort aujourd'hui. Moscou est soupçonné d'avoir attendu ce record pour accepter une limitation. Gagnant donc sur tous les tableaux. Au premier semestre 2017, la baisse viendra avant tout du déclin naturel de vieux champs de Sibérie occidentale, anticipée de toute façon pour l'an prochain et déjà intégrée dans les prévisions.

Plus tard, de nouveaux gisements seront lancés plus à l'est ou au nord du pays et entraîneront une hausse au second semestre de la production qui, même réduite initialement de 300.000 barils par jour, finira en 2017 à un niveau supérieur à celui du printemps dernier.

Entre-temps, Moscou aura profité de la hausse des prix attendue du pacte de limitation. Car, dans un pays où près d'un tiers du PIB vient des hydrocarbures et où le budget national dépend pour moitié de revenus énergétiques, la hausse de cours pétroliers sera salutaire pour l'économie à un an de l'élection présidentielle.

Si le baril réussit sa remontée et se maintient à plus de 50 dollars, cela pourrait réduire d'au moins un tiers le déficit budgétaire du gouvernement russe. D'où l'enthousiasme affiché de son ministre de l'Energie, Alexandre Novak, qui, au début des négociations avec l'Organisation des pays producteurs de pétrole, avait eu du mal à faire oublier les promesses non tenues de Moscou en 2011 après un engagement du même type de la Russie. Cet accord va « stabiliser le marché pétrolier, en réduire la volatilité et attirer de nouveaux investissements », s'est-il félicité samedi. Il a assuré avoir le « soutien » des compagnies pétrolières privées russes - mais sans donner plus de détails, ni sur la répartition de l'effort ni sur les modalités pratiques.

Benjamin Quénelle, Les Echos

LAOTRAVOZ.INFO
Rédigé le Mardi 13 Décembre 2016 à 00:00 | Lu 55 fois

Dans la même rubrique :
< >

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos







Le Président Centrafricain a regagné son pays après avoir été reçu par le Président Obiang Nguema Mbasogo dans sa ville natale de MONGOMO

LAOTRAVOZ.INFO - 01/08/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 443 fois |

Biens mal acquis : Le Président Obiang Nguema Mbasogo portera plainte avec Sassou et Bongo contre l'ONG Transparency

LAOTRAVOZ.INFO - 08/07/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 1341 fois |

Guinée équatoriale : le président reconduit à la tête du parti

LAOTRAVOZ.INFO - 07/07/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 502 fois |

En visite en Ouganda, le Président Obiang Nguema Mbasogo regrette Kadhafi et prône la solidarité africaine

LAOTRAVOZ.INFO - 28/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 702 fois |

Le Président Theodoro Obiang Nguema Mbasogo promet son soutien aux institutions de la RDC

LAOTRAVOZ.INFO - 18/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 466 fois |

Lutte contre la criminalité en Guinée Equatoriale : Le gouvernement tape du poing sur sur la table et reste indulgent face aux cas de légitime défense !!!

LAOTRAVOZ.INFO - 10/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 369 fois |

La tournée de la vérité, de la paix et de la tolérance est belle et bien en marche

LAOTRAVOZ.INFO - 08/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 343 fois |

Réponse de LAOTRAVOZ au blog El CONFIDENCIAL suite à une analyse boiteuse des propos dont le Président Obiang Nguema Mbasogo serait l'auteur ...

LAOTRAVOZ.INFO - 07/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 358 fois |

Djibloho sur tous les bons coups

LAOTRAVOZ.INFO - 27/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 353 fois |

Lutte contre la délinquance en Guinée Équatoriale : Le Président préoccupé reçoit en audience ses plus proches collaborateurs

LAOTRAVOZ.INFO - 13/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 347 fois |