Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le président du Burkina se lance dans la réforme de l'armée


Rédigé le Vendredi 5 Février 2016 à 06:00 | Lu 23 fois



Le président du Burkina Faso Roch Marc Christian Kaboré, premier civil à accéder démocratiquement au pouvoir depuis l'indépendance, s'est lancé dans la réforme de l'armée, un défi pour ce pays pauvre d'Afrique de l'Ouest abonné aux coups d'Etat et désormais confronté aux menaces des groupes jihadistes sahéliens.

"Dans le programme que j'ai élaboré, j'ai été très clair: nous avons besoin d'une armée républicaine, d'une armée apolitique et opérationnelle, c'est-à-dire dotée de moyens pour assurer la sécurité des Burkinabè et celle du territoire", a déclaré jeudi M. Kaboré, après s'être longuement entretenu avec les hauts cadres de l'armée et de son ministère.

Investi fin décembre, le président, qui a choisi d'être aussi ministre de la Défense, avait promis à maintes reprises de s'atteler à cette réforme, avant même l'attaque du 15 janvier à Ouagadougou, au cours de laquelle 30 personnes ont été tuées par trois jihadistes.

"C'était déjà urgent (de réformer l'armée) avant l'attentat. C'est encore plus urgent maintenant", avait souligné une source diplomatique quelques jours après l'attentat.

Lors de l'attaque de janvier, de nombreux témoins et des militaires burkinabé ont souligné la lenteur de l'intervention des forces armées, leur manque de préparation ainsi que des carences en renseignement.

Dissous après son putsch raté de septembre, le Régiment de Sécurité présidentielle (RAP), unité d'élite, aurait sans doute pu intervenir dans de meilleures conditions, selon plusieurs observateurs.

Jeudi, le président Kaboré est allé à la rencontre des militaires burkinabè "voir les préoccupations (des forces armées) qui sont d'ordre matériel et organisationnel (...) et relancer la question de la nécessaire réforme de l'armée", qui compte entre 11.000 et 12.000 hommes.

Premier civil à être élu démocratiquement au Burkina Faso, M. Kaboré a pris la tête d'un pays où la voix de l'armée est quasi-prépondérante en matière politique: depuis l'indépendance du pays en 1960, six des huit dirigeants du Burkina Faso sont des militaires.

- déconnecter armée et politique -

De grandes réformes ont déjà été engagées sous la Transition d'un an issue de la chute du régime de Blaise Comparé en octobre 2014, pour déconnecter l'armée de la politique. Un loi votée en avril contraint tout militaire voulant s'engager en politique de démissionner préalablement de l'armée.

M. Kaboré a également souligné jeudi la nécessité de tenir "compte des aspects intergénérationnels", alors que de jeunes officiers, qui ont notamment fait échec au putsch de septembre, souhaitent pouvoir intégrer la direction des forces armées.

Enfin, a-t-il ajouté, "il y a des réflexions à mener (...) pour voir comment +opérationnaliser+ l'armée, remettre la cohésion, la discipline et l'unité du corps".

Le chef d'Etat-major général des armées, le général Pingrenoma Zagré a souligné de son côté la nécessité d'adapter l'outil militaire à la lutte anti-terroriste.

Selon lui, les hauts gradés ont évoqué lors de leurs discussions avec le président "leurs préoccupations urgentes (...) en matière d'équipement pour leur permettre d'accomplir avec efficacité les missions de lutte contre le terrorisme".

"Il s'agit de parvenir aux formations qui tiennent compte des défis du moment, d'acquérir du matériel et des équipements pour permettre aux hommes dans le contexte actuel d'être mieux protégés face aux menaces terroristes", a précisé le général Zagré.

"Il est important qu'au sortir de ces différentes discussions sur la réforme de l'armée, il y ait un consensus", a insisté jeudi le président Kaboré, invitant les militaires à "mettre sous le boisseau" leurs "divergences" "et à ne penser qu'à la paix, au renforcement de la sécurité du Burkina".

L'armée burkinabè traverse une grave crise depuis la chute du président Blaise Compaoré -un ancien capitaine-, chassé par la rue après 27 ans au pouvoir.

De nombreux militaires de haut rang parmi lesquels le général Gilbert Diendéré, ex-bras droit de M. Compaoré sont incarcérés pour leur implication dans le putsch manqué mi-septembre, qui visait à renverser le gouvernement de transition mis en place après la chute de M. Compaoré.

afp
Rédigé le Vendredi 5 Février 2016 à 06:00 | Lu 23 fois

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos







Le Président Centrafricain a regagné son pays après avoir été reçu par le Président Obiang Nguema Mbasogo dans sa ville natale de MONGOMO

LAOTRAVOZ.INFO - 01/08/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 441 fois |

Biens mal acquis : Le Président Obiang Nguema Mbasogo portera plainte avec Sassou et Bongo contre l'ONG Transparency

LAOTRAVOZ.INFO - 08/07/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 1338 fois |

Guinée équatoriale : le président reconduit à la tête du parti

LAOTRAVOZ.INFO - 07/07/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 500 fois |

En visite en Ouganda, le Président Obiang Nguema Mbasogo regrette Kadhafi et prône la solidarité africaine

LAOTRAVOZ.INFO - 28/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 700 fois |

Le Président Theodoro Obiang Nguema Mbasogo promet son soutien aux institutions de la RDC

LAOTRAVOZ.INFO - 18/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 464 fois |

Lutte contre la criminalité en Guinée Equatoriale : Le gouvernement tape du poing sur sur la table et reste indulgent face aux cas de légitime défense !!!

LAOTRAVOZ.INFO - 10/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 367 fois |

La tournée de la vérité, de la paix et de la tolérance est belle et bien en marche

LAOTRAVOZ.INFO - 08/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 341 fois |

Réponse de LAOTRAVOZ au blog El CONFIDENCIAL suite à une analyse boiteuse des propos dont le Président Obiang Nguema Mbasogo serait l'auteur ...

LAOTRAVOZ.INFO - 07/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 356 fois |

Djibloho sur tous les bons coups

LAOTRAVOZ.INFO - 27/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 353 fois |

Lutte contre la délinquance en Guinée Équatoriale : Le Président préoccupé reçoit en audience ses plus proches collaborateurs

LAOTRAVOZ.INFO - 13/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 347 fois |