Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pour certains dirigeants africains, l'élection de Trump n'est pas une mauvaise nouvelle



Le candidat républicain Donald Trump a remporté l'élection présidentielle américaine du 8 novembre à la surprise générale.



Pour certains dirigeants africains, l'élection de Trump n'est pas une mauvaise nouvelle
s Etats-Unis ont ce mercredi 9 novembre un nouveau président: Donald Trump. Une victoire arrachée sur sa rivale Hillary Clinton, la candidate démocrate, à la surprise générale. De loin, l'accession de l'iconoclaste magnat de l'immobilier à la Maison-Blanche n'est pas vraiment une bonne nouvelle pour le continent africain.

Lors d'un discours donné à l'université de Wichita au Kansas, lors de la primaire républicaine en janvier 2016, Donald Trump avait notamment déclaré:

«Pour rendre sa grandeur aux Etats-Unis, nous devons expulser les musulmans, les Mexicains et les Africains, spécialement les Nigérians. Ils prennent nos emplois, les emplois des honnêtes américains qui travaillent dur».

«Trump prendra la bonne décision»

Mais ni les saillies de Donald Trump sur les immigrés d'origine africaine, ni son programme économique protectionniste, n'ont détourné de lui certains dirigeants du continent qui voit avec l'émergence de cet homme nouveau dans le champ politique américain, l'occasion de rebattre les cartes sur le plan géopolitique.

Le premier chef d'Etat africain à féliciter l'homme d'affaires américain a été ainsi Pierre Nkurunziza. Le président du Burundi, mis au ban par la communauté internationale depuis plusieurs mois à la suite de son passage en force pour obtenir un troisième mandat, puis de sa répression féroce de l'opposition, espère sans doute un changement de position de Washington à son égard.

«Monsieur Donald Trump, au nom du peuple burundais, nous vous félicitons chaleureusement. Votre victoire est la victoire de tous les Américains», a écrit Pierre Nkurunziza sur le réseau social Twitter.

«Cette victoire de Trump ressemble plus à ce qui s’est passé au Burundi. Contrairement à ce que les faiseurs d’opinion, médias et certains spécialistes, essayent souvent de faire croire, le peuple a toujours le dernier mot. Trump prendra la bonne décision lorsque la vérité sur la situation réelle au Burundi va éclater», a déclaré Willy Nyamitwe, conseiller principal en communication de la présidence burundaise, au média Jeune Afrique.

Des arguments qui sont repris ailleurs. Sur les bords de la Méditerranée, le président égyptien Al-Sissi se frotte également les mains. Critiqué par les Occidentaux pour ses nombreuses atteintes aux droits de l'homme, le chef d'Etat égyptien s'est dit: «Réjouit de voir que le mandat présidentiel du président Donald Trump dresse une nouvelle voie des relations égypto-américaines et davantage de coopération et de coordination en faveur des deux peuples, ainsi que de promouvoir la paix, la stabilité et le développement au Moyen-Orient, notamment à la lumière des défis majeurs auxquels la région fait face», a notamment déclaré le président égyptien.

Il est également à noter que le président égyptien est un proche allié de la Russie de Vladimir Poutine, qui affirme depuis plusieurs mois soutenir Donald Trump.

Des dictateurs démocrates?

De manière générale, tous les Etats africains qui avaient vu leurs relations se détériorer sous l'ère Obama, ont fait le pari Donald Trump. Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, qui a subi de nombreuses remontrances d'Obama qui dénonçait sa volonté d'aller à l'encontre de la constitution pour briguer un troisième mandat, était de ceux-là. Si Kinshasa n'a pas encore félicité de manière officielle le nouveau locataire de la Maison-Blanche, l'ambassadeur congolais à Paris l'a déjà fait.

«Le peuple a parlé. Félicitations au président élu Donald Trump», a tweeté Atoki Ileka.

Mais dans tout cela, les dictateurs africains ont sûrement oublié que Donald Trump a été élu de manière démocratique, sans fraude, ni manigances politiques, et que la perdante Hillary Clinton a décroché son téléphone pour le féliciter. Des bonnes pratiques que les autocrates ne suivent pas chez eux, de l'Egypte au Burundi.

Régime forcé

Et pas sûr que ceux qui se considèrent comme des «gagnants» de l'élection de Trump goûtent à ce plaisir longtemps. Pendant sa campagne, le milliardaire avait à plusieurs reprises dénoncé les aides versées par l'administration Obama à différents pays africains dans le cadre de programmes de développement, comme l'explique le site Quartz.

En 2013, Trump avait notamment avancé, sur son compte Twitter, que «chaque centime des milliards de dollars versés à l'Afrique par Obama serait volé – la corruption est omniprésente!».

Pierre Nkurunziza ou Joseph Kabila auront peut-être les mains plus libres pour se jouer des droits de l'homme, mais ils devront se serrer la ceinture alors qu'une large partie de leur budget est financé par les aides extérieures.

Camille Belsoeur


LAOTRAVOZ.INFO
Jeudi 10 Novembre 2016

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC







Message du président de la République à l'occasion de la Journée de l'indépendance nationale

LAOTRAVOZ.INFO - 13/10/2017 - 0 Commentaire|

Le discours de son excellence Obiang Nguema Mbasogo à la 72ème Assemblée Générale de l'ONU a reçu un écho favorable dans le monde !!

LAOTRAVOZ.INFO - 09/10/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le barrage de Sendje (200MW) pourrait être livré dans moins de trois ans selon le constructeur Ukrainien

LAOTRAVOZ.INFO - 03/10/2017 - 0 Commentaire|

INTERVIEW du Président de la République de Guinée Equatoriale à East West Communications

LAOTRAVOZ.INFO - 01/10/2017 - 0 Commentaire|

ONU : Allocution de Son Excellence Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Président de la République de Guinée équatoriale

LAOTRAVOZ.INFO - 26/09/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Fin de la mission du Président de la République, à New York

LAOTRAVOZ.INFO - 25/09/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le Président Obiang Nguema Mbasogo présent au 72ème Assemblée Générale des Nations Unies

LAOTRAVOZ.INFO - 18/09/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Les élections municipales,sénatoriales et législatives auront lieu le 12 novembre 2017

LAOTRAVOZ.INFO - 17/09/2017 - 0 Commentaire|

FLASH INFOS !!! FAUSSE RUMEUR DU DECES DU PRESIDENT OBIANG NGUEMA MBASOGO

LAOTRAVOZ.INFO - 26/08/2017 - 0 Commentaire|

Le Président Centrafricain a regagné son pays après avoir été reçu par le Président Obiang Nguema Mbasogo dans sa ville natale de MONGOMO

LAOTRAVOZ.INFO - 01/08/2017 - 0 Commentaire|