Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Rama Yade, la Sarah Palin française qui vise l’Elysée


Rédigé le Lundi 25 Avril 2016 à 06:47 | Lu 16 fois

Elle qui vise désormais l’Élysée. Elle l’a fait savoir au média du monde entier. Ce n’était jamais arrivé en France. Pour la première fois, une personnalité noire française sera honorée en campagne électorale en France. Très connue dans le monde comme compétente politicienne de son pays, Mame Ramatoulaye Yade, dite Rama Yade, est une femme politique française. Née le 13 décembre 1976 à Dakar, sa famille quitte le Sénégal quand elle a eu 11 ans pour la France en 1987. Rama s’est déclarée candidate à l’élection présidentielle française de 2017. Elle incarne désormais la « France qui ose »



L’ambition affichée de Rama Yade en politique, est désormais plus connue en France et dans le monde. Elle veut devenir présidente de la République française. Rama change déjà tout… et devient pour certains observateurs « la mère Térésa française. »

Ses coiffures, ses maquillages et son franc-parler va-t-il convaincre le peuple français en 2017?

Rama Yade va ainsi réunir « ses » 500 parrainages nécessaires pour pouvoir véritablement se présenter, à un an du premier tour.

Ancienne secrétaire d’Etat aux Droits de l’homme de 2007 à 2009, Rama et son look, a son allure qui inspire… et fait rêver.

Surnommée par Times24.info, l’américaine Sarah Palin de l’hexagone, qui était choisie en 2008 par John McCain comme candidate au poste de vice-président des États-Unis quand Barack Obama se présentait pour la première fois à une élection présidentielle.

L’ancienne étoile montante de la galaxie sarkozyste dont la surnomme les certains médias français, est plus que jamais déterminée depuis qu’elle a quitté l’UMP le 8 avril 2011. Rama vise l’Élysée. « Je n’ai ni ressentiment, ni désir de revanche », a-t-elle éclairé le 21 avril dernier lors de son intervention sur la TF1. Une date qu’elle n’a pas choisie au hasard. « Si je me présente aujourd’hui c’est parce 14 ans après (l’accession de Jean-Marie Le Pen au second tour, ndlr), rien n’a changé », déclare-t-elle. Sa candidature vient ainsi grossir les rangs des prétendants déclarés à l’Elysée.

Après la parution de son livre le plus célèbre en France, « Carnets de pouvoir (2006-2013) » (Editions du moment, 2013), Rama, la candidate qui continue de surprendre en France, avait fait savoir « En dévoilant les coulisses du pouvoir et mes états d’âme, je veux mettre en évidence ma cohérence, ma sincérité en politique. Souvent, on m’a qualifiée de carriériste, d’enfant gâtée, on m’a reproché d’en faire trop ou pas assez. Dans mon propre camp, j’ai suscité l’incompréhension puis la violence. On m’a sans doute fait payer d’avoir une ascension rapide et de ressembler si peu aux autres ministres alors que je n’ai pas cessé de me battre pour une droite de progrès, pour que l’humanisme triomphe, et c’est vrai que l’on ne m’y a pas beaucoup aidée ! ».

Rama Yade s’était déclarée en faveur de la réforme sur l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les couples de même sexe et s’est opposée à la légalisation du cannabis en France.

L’épouse de Joseph Zimet, haut fonctionnaire français au ministère de la Défense qu’elle a rencontré sur les bancs de Sciences-Politique en 2000, est issue d’un milieu aisé et proche du monde politique sénégalais : sa mère est ex-professeur de lettres et son père, ex-professeur d’histoire et diplomate, a été le bras droit et secrétaire particulier du premier président Léopold Sédar Senghor. Ses parents ont divorcés en 1990, trois ans après son arrivée en terre Française.

Times24.info : Ils l’ont dit des mots racistes. Et Rama Yade n’a pas oublié !

En 2007, Roselyne Bachelot : « (Rama Yade) Elle est femme, elle est noire. Elle sera ministre. Si elle était lesbienne et handicapée, elle serait Premier ministre. »

Le 26 juin 2007, Bernard Kouchner, alors qu’elle vient de faire un discours au Sénat : « Personne ne te le dira mais ta jupe est trop courte. »

En 2008, l’ambassadeur de France en Inde (lors d’un voyage à New Delhi) : « Mme Yade a visité un bidonville. » Le président français : « Ça a dû faire bien devant les caméras. »

En 2009, Nicolas Sarkozy, quand il apprend qu’elle refuse de se présenter aux élections européennes : « Je m’emmerde à t’expliquer les choses. T’as pris le melon. Tu n’as aucun droit, que des devoirs. Tu viens de faire la plus grosse bêtise de ta carrière. Et pas de larmes ! Tu n’as pas à m’emmerder. »

Octobre 2009, Valérie Pécresse : « Il faut que tu te prépares à être candidate aux régionales dans le Val-d’Oise (…) parce qu’il y a beaucoup d’Africains là-bas, qui ont un degré zéro de sens politique. Toi, tu sauras leur parler. »

Le 2009, Christian Estrosi (élections européennes) : « Elle existe parce que Sarkozy l’a fabriquée. On fait un placement, on le fait fructifier et, au moment où on veut en tirer les bénéfices, voilà… »

Février 2012, Nicolas Sarkozy, avant les élections législatives où Rama Yade se présente dans les Hauts-de-Seine : « L’UMP a investi un candidat contre toi. Je connais ces zones-là. Les petits Blancs dans leurs pavillons, ils ne voteront jamais pour toi. »

Henri Gomza (Times24.info)

Rédigé le Lundi 25 Avril 2016 à 06:47 | Lu 16 fois

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos







Le Président Centrafricain a regagné son pays après avoir été reçu par le Président Obiang Nguema Mbasogo dans sa ville natale de MONGOMO

LAOTRAVOZ.INFO - 01/08/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 441 fois |

Biens mal acquis : Le Président Obiang Nguema Mbasogo portera plainte avec Sassou et Bongo contre l'ONG Transparency

LAOTRAVOZ.INFO - 08/07/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 1338 fois |

Guinée équatoriale : le président reconduit à la tête du parti

LAOTRAVOZ.INFO - 07/07/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 500 fois |

En visite en Ouganda, le Président Obiang Nguema Mbasogo regrette Kadhafi et prône la solidarité africaine

LAOTRAVOZ.INFO - 28/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 700 fois |

Le Président Theodoro Obiang Nguema Mbasogo promet son soutien aux institutions de la RDC

LAOTRAVOZ.INFO - 18/04/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 464 fois |

Lutte contre la criminalité en Guinée Equatoriale : Le gouvernement tape du poing sur sur la table et reste indulgent face aux cas de légitime défense !!!

LAOTRAVOZ.INFO - 10/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 367 fois |

La tournée de la vérité, de la paix et de la tolérance est belle et bien en marche

LAOTRAVOZ.INFO - 08/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 341 fois |

Réponse de LAOTRAVOZ au blog El CONFIDENCIAL suite à une analyse boiteuse des propos dont le Président Obiang Nguema Mbasogo serait l'auteur ...

LAOTRAVOZ.INFO - 07/03/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 356 fois |

Djibloho sur tous les bons coups

LAOTRAVOZ.INFO - 27/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 353 fois |

Lutte contre la délinquance en Guinée Équatoriale : Le Président préoccupé reçoit en audience ses plus proches collaborateurs

LAOTRAVOZ.INFO - 13/02/2017 - 0 Commentaire| Vu (s) 347 fois |