Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

A Johannesburg, le sommet Chine-Afrique s'ouvre dans l'inquiétude



Le Sommet sur la coopération entre la Chine et l’Afrique s’ouvre ce vendredi 4 décembre à Johannesburg. Ce sommet de deux jours est organisé par Pékin mais se tient sur le continent africain. Certains y voient un message sur l’engagement de la Chine sur le continent.



C’est un sommet qui s’ouvre sur fond d’inquiétude. La Chine est le premier partenaire commercial de l’Afrique, avec plus de 200 milliards d’euros d’échanges commerciaux par an. Mais ces échanges sont fragilisés par le ralentissement de la croissance chinoise. Les investissements du géant asiatique en Afrique ont chuté de 40 % au premier semestre.

L’inquiétude grandit au sein de certains pays dépendants de leurs exportations de matières premières. L’économie sud-africaine s’est ainsi contractée de 1,7 % au deuxième trimestre 2015, en raison d’une baisse des exportations de platine et charbon vers la Chine. La Zambie a également perdu une grosse partie de ses revenus en raison d’une baisse d’exportation de cuivre. Certains pays attendent donc des paroles rassurantes de la part de Pékin.

D’autres, à l’instar du Nigeria, comptent demander une aide pour financer d’importants projets afin de diversifier une économie là aussi dépendante de ces exportations de pétrole.

A Johannesburg, le président Xi Jinping doit donc rassurer ses amis africains et faire passer ce message : la lune de miel entre l’Afrique et la Chine est loin d’être terminée. Son vice-ministre des Affaires étrangères a déjà préparé le terrain. « La Chine a non seulement la capacité, mais aussi et surtout la volonté politique de soutenir l’Afrique pour lui permettre un développement indépendant et durable », a-t-il déclaré. Pour certains analystes, ce n’est pas un hasard si ce sommet se tient pour la première fois sur le continent. Il s’agit d’une façon de réaffirmer l’engagement de Pékin envers l’Afrique.

■ La nécessité pour l'Afrique de diversifier ses économies

D'un côté, une Chine avec une croissance de 10 % pendant près de 30 ans. De l’autre, des pays africains qui veulent devenir émergents. Pour alimenter sa croissance, la Chine a besoin de matières premières : pétrole, fer, zinc... Et l'Afrique en a revendre. La Chine produit des biens manufacturés à bas coûts et l'Afrique a besoin de produits transformés à petits prix. Bref pendant 10 ans, c'est le parfait amour.

Mais quand la croissance chinoise passe sous la barre des 7 %, l'équilibre sino-africain vacille. Certains pays sont frappés de plein fouet, comme la RDC ou encore la Zambie dont 60 % des revenus proviennent du cuivre acheté en grande partie par la Chine.

Cette situation montre que les pays africains doivent diversifier leurs économies. Ils ne peuvent plus s'appuyer sur leurs ressources minières. Il faut notamment prendre le virage de la transformation industrielle et développer d'autres secteurs. La Chine est d'ailleurs intéressée par cette diversification. Mercredi 2 décembre, elle a signé plusieurs accords avec l'Afrique du Sud, d'une valeur de 6 milliards d'euros, dans les domaines de l'agriculture, de l'industrie et des infrastructures.

AFP
Vendredi 4 Décembre 2015

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Guinée Equatoriale -covid-19: le Président Obiang Nguema se vaccine grâce “au meilleur ami de l’Afrique”, dit-il.

- 21/02/2021 - 0 Commentaire|

Obiang Nguema Mbasogo : "Alors que nous entrons dans l’année 2021, nous devons laisser derrière nous les vices de la corruption, de la délinquance juvénile et de la criminalité dans notre société"

- 26/01/2021 - 0 Commentaire|

Sommet extraordinaire des chefs d’État de la CEEAC sur la crise politique en Afrique centrale

- 29/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : La ville d'Oyale se dote d'un Centre de gynécologie et de fertilité inauguré par le Président Obiang Nguema Mbasogo !

- 09/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Première pierre de l’hôpital de Niefang financé par le Gouvernement chinois

- 30/11/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la France cherchent des stratégies pour endiguer les attaques pirates dans le golfe de Guinée

- 28/11/2020 - 0 Commentaire|

L’Union européenne pourrait collaborer avec les pays africains dans la lutte contre la piraterie maritime

- 23/11/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale-Burundi : concertation au sommet

- 07/11/2020 - 0 Commentaire|

La Chambre Africaine de l’Énergie déposera une plainte demandant une ordonnance judiciaire pour arrêter la mise en œuvre des règlements de change de la BEAC

- 25/10/2020 - 0 Commentaire|

Le PNUD construira un centre de la jeunesse à Malabo en octobre

- 28/09/2020 - 0 Commentaire|