Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Afrique du Sud: Jacob Zuma rattrapé par une affaire vieille de 17 ans



Ce vendredi 29 avril au matin, la Haute Cour de Pretoria a autorisé la réouverture d’une affaire de corruption contre le chef de l’Etat. Une vieille affaire qui date de 1999. Depuis des années, l’opposition tente à coups de procédures judiciaires d’obtenir la réouverture de ce dossier. Ils ont finalement eu gain de cause. Le président pourrait donc à nouveau être poursuivi pour 783 chefs d’accusation.



Afrique du Sud: Jacob Zuma rattrapé par une affaire vieille de 17 ans
Il s’agit de poursuites pour corruption, fraude et racket en lien avec une affaire de pot-de-vin dans le cadre d’un contrat d’armement avec la société française Thalès en 1999. Jacob Zuma, qui n’était pas encore président, a été officiellement inculpé en 2007. Et deux ans plus tard, quelques semaines avant son élection à la tête du pays, les poursuites contre lui ont été abandonnées par le procureur général pour vice de procédure.

Les avocats de Jacob Zuma avaient alors réussi à convaincre la justice que leur client était victime d’un complot politique, alors qu’il était en pleine campagne pour la présidentielle. Ils s’étaient appuyés sur des enregistrements de conversations téléphoniques entre l’ancien chef du parquet et un policier de haut rang chargé de l’affaire.

A l’époque, le procureur avait donc abandonné les poursuites estimant que l’affaire était teintée politiquement. Et depuis, le principal parti d’opposition tente d’obtenir la réouverture des poursuites estimant le procureur n’avait aucune base légale pour justifier cette décision. Ce vendredi matin, la Haute Cour de Pretoria a finalement donné raison au parti d’opposition, jugeant que la décision du procureur de l’époque était « irrationnelle ».

Vers une réouverture de l'affaire ?

La justice estime que les poursuites n’auraient pas dû être abandonnées et recommande la réouverture de l’affaire. Maintenant, c’est au procureur de la République de se saisir du dossier et de réinstaurer les poursuites.

L’opposition semble dire que le parquet n’a pas le choix, mais dans les faits, le procureur actuel a été nommé par le président Zuma et - dans les décisions qu’on a pu voir jusqu'à présent -, semble être favorable au chef de l’Etat. D’autant plus que les avocats du président Zuma peuvent toujours faire appel de la décision de ce vendredi matin. Au tribunal, ils n’ont pas souhaité réagir.

Une chose est sûre, il s’agit d’un nouveau revers pour le président Zuma qui est empêtré dans une série de scandales. Le mois dernier la Cour constitutionnelle, la plus haute instance judiciaire du pays, a jugé que le président avait violé la loi en refusant de rembourser de l’argent public utilisé pour rénover sa résidence privée.

rfi
Samedi 30 Avril 2016

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Paul Biya décore les membres de la mission humanitaire envoyée en Guinée équatoriale

- 22/05/2021 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale: Juanita Eyang Ndong Eyang en route vers les bassins de Tokyo 2020

- 20/05/2021 - 0 Commentaire|

Gabon et Guinée équatoriale tranchent leur différend territorial à La Haye

- 14/04/2021 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale -covid-19: le Président Obiang Nguema se vaccine grâce “au meilleur ami de l’Afrique”, dit-il.

- 21/02/2021 - 0 Commentaire|

Obiang Nguema Mbasogo : "Alors que nous entrons dans l’année 2021, nous devons laisser derrière nous les vices de la corruption, de la délinquance juvénile et de la criminalité dans notre société"

- 26/01/2021 - 0 Commentaire|

Sommet extraordinaire des chefs d’État de la CEEAC sur la crise politique en Afrique centrale

- 29/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : La ville d'Oyale se dote d'un Centre de gynécologie et de fertilité inauguré par le Président Obiang Nguema Mbasogo !

- 09/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Première pierre de l’hôpital de Niefang financé par le Gouvernement chinois

- 30/11/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la France cherchent des stratégies pour endiguer les attaques pirates dans le golfe de Guinée

- 28/11/2020 - 0 Commentaire|

L’Union européenne pourrait collaborer avec les pays africains dans la lutte contre la piraterie maritime

- 23/11/2020 - 0 Commentaire|