Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

COP21 : les grands points qui restent à trancher ce jeudi



On pensait que le texte du traité de Paris serait pratiquement finalisé mercredi 9 décembre. Las ! Si quelques avancées sont actées, l’essentiel reste à trancher.



Ce n’est pas vraiment le verre à moitié plein, plutôt le verre aux trois-quarts vides… mais peut-être plus pour longtemps. Les ONG piaffaient d’impatience en milieu d’après-midi mercredi 9 décembre dans le hall 5 du Bourget, où se tient la COP21. La présidence française promettait un premier "draft", c’est-à-dire une version très peaufinée du texte final.

Or, c’est peu de dire que le texte qui a été présenté est encore très "ouvert". Tellement qu’il empêche de décréter si cette 21e COP sera plus ambitieuse, ou tout aussi décevante, que ses devancières. Rappelons quand même que le texte définitif doit être impérativement validé ce jeudi 10 dans la soirée...

Matthieu Orphelin, porte-parole de la Fondation Nicolas-Hulot, n’en revient toujours pas :

Il ne reste que 24 heures aux négociateurs et tous les points les plus chauds restent ont été repoussés ! Cela fait cinq ans qu’on travaille sur un texte ambitieux pour la planète, et il va être tranché en une longue nuit…"

Comme l’a résumé, philosophe, Pascal Canfin, directeur général du WWF et conseiller de François Hollande pour les questions climatiques :

La nuit va être longue !"

Pourquoi longue ? Parce que le texte rendu public continue à être hérissé de crochets (ces signes typographiques bien connus des diplomates, entre lesquels sont placés les termes ou verbes qui ne font pas l’unanimité) et surtout d’options - autrement dit, de choix politiques encore à faire, pour connaître la portée réelle du traité.

Gravé dans le marbre

Seul point positif pour la Fondation Nicolas-Hulot : un mécanisme a été acté définitivement, celui de la "révision à la hausse". C’est-à-dire que tous les cinq ans, les 196 Etats s’engageront désormais à formuler des engagements de réduction de gaz à effet de serre qui ne pourront pas être moins ambitieux que les précédents. Si la mise en place d’une révision à la hausse n’est pas une énorme surprise - les deux pays leaders de la négociation, la Chine et les Etats-Unis y étaient favorables - c’est tout de même une avancée majeure dans l’histoire de la diplomatie climatique.

Pour l’ONG Réseau Action Climat, cette avancée est "trop tardive", puisque les premières mises à jour des engagements pourraient (ce n’est pas encore acté) être faites en 2024 – dans presque une décennie ! La plupart des ONG appelle à ce que ce travail soit plutôt accompli à l’horizon 2017-2018.

Un choix de civilisation

Pour toutes les autres questions, rien n’a été gravé dans le marbre. La première question à déterminer reste l’objectif officiel des signataires du traité à venir : vise-t-ils à rester dans un réchauffement du climat qui n’excèdera pas les 2°C par rapport à l’ère pré-industrielle ? Choisiront-ils la formulation "bien en-dessous de 2°C", qui est un peu trop floue au goût des ONG ? Choisiront-ils 1,5°C, objectif à la fois précis et extrêmement ambitieux (sachant que le monde s’est déjà réchauffé de 0,8°C) ? Le cadre des décennies à venir en serait grandement modifié.

De même, rien n’a été tranché sur la question des financements de la transition et de l’adaptation. Derrière cet intitulé technique se cache un enjeu essentiel – peut-être le plus important de la COP, même si le grand public a bien du mal à la saisir. Il s’agit rien de moins que de savoir qui et selon quelles modalités sera financé le développement des pays du Sud. Or, un développement dûment financé doit garantir que les pays du Sud orienteront bien leurs efforts vers des énergies propres plutôt que vers le tout-fossile (pétrole, gaz, charbon).

Un financement efficace et pérenne, potentiellement nourri par une taxe sur les transactions financières, déterminera si l’avenir du monde sentira plutôt le CO2 ou plutôt la chlorophylle. Cela s’appelle un choix de civilisation. Et les ministres n’ont plus qu’une poignée heures pour l’accomplir.

L'OBS PLANETE/ARNAUD GONZAGUE
Jeudi 10 Décembre 2015

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








La Guinée Equatoriale et la Chine s'engagent à mener une coopération pragmatique

LAOTRAVOZ.INFO - 19/01/2019 - 0 Commentaire|

Visite du Président Obiang Nguema Mbasogo à Kigali : La Guinée équatoriale et le Rwanda signent des accords bilatéraux

LAOTRAVOZ.INFO - 16/01/2019 - 0 Commentaire|

Guinée Équatoriale : Un discours à la nation du Chef de l’état prononcé sous de bonnes auspices !

LAOTRAVOZ.INFO - 04/01/2019 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Cérémonie de présentation des vœux au chef de l'Etat

LAOTRAVOZ.INFO - 29/12/2018 - 0 Commentaire|

Quand la Guinée Équatoriale se développe avec des stations services et l’usine de Ciment de Bata! Que du bonheur !

Laotravoz.info - 18/12/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo assiste au 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger

LAOTRAVOZ.INFO - 17/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le couple présidentiel a fêté ses 50 ans de mariage à Malabo

LAOTRAVOZ.INFO - 12/12/2018 - 0 Commentaire|

Intance activité diplomatique : S.E. Obiang Nguema Mbasogo reçoit le Président Touadera à Mongomo, après avoir reçu la veille, le président de Guinée Bissau

LAOTRAVOZ.INFO - 08/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le Président Obiang Nguema Mbasogo reçoit le Président José Mario Vaz à Mongomo

LAOTRAVOZ.INFO - 07/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale/Russie : vers le niveau supérieur de la coopération entre Malabo et Moscou

LAOTRAVOZ.INFO - 28/11/2018 - 0 Commentaire|