Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Cuba tourne la page Castro avec un nouveau président, Diaz-Canel





Miguel Diaz-Canel, un civil de 57 ans, est devenu jeudi le nouveau président de Cuba, engageant ce pays dans une transition historique qui s'inscrit toutefois dans la droite ligne du régime castriste.

Désigné unique candidat mercredi, Miguel Diaz-Canel a été comme attendu élu par les députés pour un mandat renouvelable de cinq ans, «avec 603 voix sur 604 possibles, soit 99,83% des suffrages», a annoncé devant l'Assemblée la présidente de la Commission nationale électorale Alina Balseiro. Face aux députés, ce dernier s'est donné pour mandat «de poursuivre la révolution cubaine dans un moment historique crucial», mais aussi les réformes économiques entamées par Raul Castro, dans le but de «perfectionner le socialisme».

Dans cette première intervention en tant que président du Conseil d'État, dépourvue d'annonces concrètes, le nouveau président a déclaré: «Je viens travailler, je ne viens pas promettre», avant de réaffirmer sa «fidélité au legs du commandant Fidel Castro, mais aussi à l'exemple, à la valeur et aux enseignements» de son prédécesseur. D'ailleurs, a-t-il assuré, «Raul Castro présidera aux décisions de grande importance pour le présent et l'avenir de la Nation».

Raul Castro à la tête du Parti communiste jusqu'en 2021
Ce dernier, qui quitte la présidence à 86 ans après plus de six décennies de pouvoir exclusif de la fratrie Castro, a confirmé qu'il conservera ses fonctions de secrétaire général du puissant Parti communiste de Cuba (PCC) jusqu'en 2021, date à laquelle il cèdera les rênes du parti à son successeur à la présidence. «À partir de là, je deviendrai un soldat de plus au côté du peuple défendant cette révolution», a annoncé le président sortant, qui avait auparavant vanté les mérites de son dauphin, dont la nomination «n'est pas un hasard».

«Il y a cinq ans nous avions déjà la certitude absolue que nous avions visé juste» en nommant M. Diaz-Canel comme numéro deux du régime, a-t-il ajouté, jugeant qu'il était considéré comme «le meilleur» candidat à ses yeux et pour le parti unique.

Transition générationnelle historique
Le président sortant l'a préparé à assumer les plus hautes fonctions, l'envoyant représenter son gouvernement à l'étranger tandis que les médias d'État lui accordaient de plus en plus d'espace. «Par ses vertus, son expérience et son dévouement, il remplira avec un succès absolu la tâche qui lui a été donnée», a encore assuré le président sortant.

Apôtre du développement d'internet et d'une presse plus critique sur l'île, le nouveau président s'est peu à peu imposé aux côtés de Raul Castro, se donnant une image de modernité tout en demeurant économe en déclarations. Mais il peut aussi se montrer intransigeant vis-à-vis de la dissidence ou de diplomates trop enclins à critiquer le régime. Dans son discours de jeudi, il a proposé d'«employer mieux et davantage la technologie» pour promouvoir une révolution qu'il a «juré de défendre jusqu'à son dernier souffle».

Chargé de conduire une transition générationnelle historique, il sera le premier dirigeant cubain à n'avoir pas connu la révolution de 1959 et devra se forger une légitimité. Hasard du calendrier, il fêtera ses 58 ans vendredi.

Le poste de premier vice-président, le numéro deux de facto du régime, est attribué à Salvador Valdes Mesa, un syndicaliste et cadre de haut rang du parti âgé de 72 ans, a annoncé Mme Balseiro, confirmant également que le Conseil d'État, l'organe exécutif suprême, comptera 13 nouveaux membres sur 31.

M. Diaz-Canel a annoncé que la nomination des membres du conseil des ministres ne devrait intervenir qu'en juillet, lors de la prochaine session du Parlement.

Par AFP agence

LAOTRAVOZ.INFO
Vendredi 20 Avril 2018

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site








Obiang Nguema Mbasogo ouvre spontanément les portes des principales prisons aux ONG des droits de l'homme

LAOTRAVOZ.INFO - 25/04/2018 - 0 Commentaire|

Djibouti-Guinée Equatoriale : Tapis rouge pour le Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo à Djibouti

LAOTRAVOZ.INFO - 22/04/2018 - 0 Commentaire|

Tentative de "coup d'Etat" en Guinée équatoriale: Malabo déplore un "manque de solidarité en Afrique"

LAOTRAVOZ.INFO - 22/04/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo affirme avoir créé la Chaîne de télévision " Africa24"

LAOTRAVOZ.INFO - 21/04/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale/Inde : Les médias occidentaux passent sous silence la visite du Président de l'Inde à son homologue Equato - Guinéen !!!

- 17/04/2018 - 0 Commentaire|

Le Comité International des Savants et Experts Africains rend un vibrant hommage à son excellence Obiang Nguema Mbasogo

- 10/04/2018 - 2 Commentaires|

Guinée Equatoriale-Tunisie : Le Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo en visite officielle de trois jours en Tunisie

LAOTRAVOZ.INFO - 26/02/2018 - 0 Commentaire|

Décryptage de la grande interview de son excellence Obiang Nguema Mbasogo sur RFI et France 24

LAOTRAVOZ.INFO - 02/02/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Équatoriale/Gambie : Le Président Obiang Nguema Mbasogo a évité le bain de sang en Gambie !

LAOTRAVOZ.INFO - 29/01/2018 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Malabo « protègera » l’ancien président gambien en exil

LAOTRAVOZ.INFO - 28/01/2018 - 0 Commentaire|