Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Dialogue Majorité/opposition La Guinée Equatoriale déterminée à construire une démocratie participative





La surprise a été totale en lisant l’une des publications récentes du site El confidencial de Guinea Ecuatorial dans laquelle le Front de l’opposition démocratique (FOD) déclare à travers un communiqué que le climat politique s’est dégradé en Guinée Equatoriale, avec des opposants assignés à résidence ; et entre autres, la dégradation du tissu économique par ce que cette opposition appelle la mauvaise utilisation des ressources issues du pétrole ; en plus des attaques sur le refus du régime Equato-guinéen à impulser des réformes démocratiques dans le pays.

Tout ceci est un chant des sirènes qui endort et déroute ceux qui l’écoutent pour les plonger dans les abysses de la désinformation. Car, peut-on reprocher la volonté de dialoguer à une personne qui, depuis plus de 15 ans n’a eu de cesse de rapprocher tous les fils et filles de Guinée Equatoriale pour les faire asseoir dans un même corps de garde pour des discussions constructives?

En novembre 2014, il y a tout juste 7 mois, la Guinée Equatoriale était à sa cinquième réunion du genre. Une réunion cadre qui a regroupé toutes les fractions de l’opposition, ainsi que tous les activistes qui tenaient à participer à ces assises, face à la majorité présidentielle. Une réunion qui s’est déroulé de bout en bout, avec la présence du président de la République Teodoro Obiang Nguema Mbasogo.

Les acquis de l’opposition

A l’issue de cette réunion, un protocole d’accord a été signé par toutes les composantes politiques ainsi que les activistes. Au nombre des points de cet accord figuraient les modifications des principales lois relatives à l’organisation des élections et celles relatives au bon fonctionnement des partis politiques dans un cadre de liberté ainsi que de leur reconnaissance.

Au sujet des exigences de l’opposition concernant la libération de deux actrices de la vie politique Equato-guinéenne emprisonnées, l’opposition et les activistes indépendants avaient été entendus et la libération de ces deux personnes a été effective séance tenante. A cette doléance, portée surtout par les groupes de la diaspora, figurait aussi une autre concernant la facilitation des conditions de légalisation des partis politiques. Celle-ci fut également acceptée par la majorité. L’on retiendra la suppression de la caution de 30 millions exigée pour la légalisation d’un parti politique.

Tout comme a été abrogée l’obligation d’avoir le soutien de cinq personnalités pour une candidature indépendante à la présidence de la République. Il suffira tout simplement justifier de 300 signatures dans les différents districts ce qui fait aussi office de test de popularité. Les lenteurs observées sur les protocoles d’accord antérieure au sujet des lois portant sur l’amélioration du processus démocratique, tout comme les conditions de vote des membres du Parlement, ont toutes été revisitées et sont entrées dans le nouveau protocole d’accord.

Une ouverture importante a été accomplie lors de cette dernière table ronde des partis politiques, c’est l’accès aux médias d’Etat, le financement et l’amélioration de la subvention aux partis politiques de l’opposition et des activistes indépendants. Non seulement tous les partis ont eu l’accord de passer leurs messages, publicités et autres dans les médias d’Etat, le gouvernement s’est par ailleurs engagé à accéder aux demandes formulées par l’opposition pour améliorer le financement de l’opposition.

Le FOD fait œuvre de mauvaise foi

Comment à l’issue de tous ces processus et protocoles peut-on poursuivre dans des accusations et des attaques sur une pseudo cécité du régime Obiang ? En lisant El confidential de Guinea Ecuatorial , il se dégage une volonté exceptionnelle d’assombrir la réalité des progrès réalisés par le pouvoir Equato-Guinéen au plan de la liberté d’expression et des droits des citoyens à agir librement. Or lorsqu’on compare la Guinée-Equatoriale d’hier à aujourd’hui, l’on observe aussi que le mouvement qui s’est opéré est le retour au bercail de la quasi totalité des Equato-Guinéens qui s’étaient réfugiés dans les pays environnants et qui fuyaient la répression de Macias Nguema Biyogo.

Si le régime actuel avait continué dans les mêmes travers, ce mouvement de retour au pays des réfugiés ne seraient jamais produit. Rien que ce mouvement de retour, et la présence des Equato-Guinéens dans de nombreuses instances internationales, dans les universités à l’extérieur du pays, etc. augurent de la bonne tenue des libertés dans le pays, contrairement à ce que veut faire croire une opposition qui se cherche.

Il en est de même de ces attaques sur le gaspillage des ressources du pétrole. De tels arguments ne traduisent rien d’autre que la mauvaise foi de l’opposition défendue par El confidential de Guinea Ecuatorial. Une seule question à ce groupe : quelle ressource a permis la modernisation de la Guinée Equatoriale en moins de 20 ans ? N’est ce pas la ressource pétrolière ? A moins de se placer des œillères, El confidential de Guinea Ecuatorial, le relais de l’opposition, devra pouvoir démontrer qu’en 19 ans d’exploitation des ressources pétrolières le pays n’a pas pu se doter d’infrastructures adéquates pour parler de la dilapidation de la manne issue du pétrole.

Mais lorsqu’on voit la transformation de la Guinée Equatoriale en 19 ans avec ces routes, autoroutes qui parcourent le pays ; ces ponts et bâtiments modernes ; le changement du cadre de vie des populations avec l’amélioration de leur habitat ; les systèmes d’adduction d’eau dans un pays où l’eau potable était un problème il y a moins de 20 ans ; le retour d’un système éducatif compétitif et qui commence à rayonner dans la sous-région avec la performance des étudiants Equato-Guinéens dans les instituts supérieurs d’études de la sous région comme L’Institut de l’Economie et des Finances, l’une des meilleures écoles de hautes études financières et économiques de la sous région basée au Gabon etc… à partir de là, il est impossible de parler de la Guinée-Equatoriale comme d’un pays riche qui n’a pas su tirer profit des fruits du pétrole. (Lire aussi : Le devoir de reconnaissance)

Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a propulsé la Guinée Equatoriale dans la modernité en 20 ans, et une certaine opposition, Front de l’opposition démocratique, resté coincée à l’ère coloniale, accuse un retard de 20 ans qu’elle gagnerait vite à rattraper en disant la vérité sur le progrès de son pays. Car la Guinée s’achemine vers une démocratie participative de fait.


Jeudi 30 Juillet 2015

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Quand la Guinée Équatoriale se développe avec des stations services et l’usine de Ciment de Bata! Que du bonheur !

Laotravoz.info - 18/12/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo assiste au 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger

LAOTRAVOZ.INFO - 17/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le couple présidentiel a fêté ses 50 ans de mariage à Malabo

LAOTRAVOZ.INFO - 12/12/2018 - 0 Commentaire|

Intance activité diplomatique : S.E. Obiang Nguema Mbasogo reçoit le Président Touadera à Mongomo, après avoir reçu la veille, le président de Guinée Bissau

LAOTRAVOZ.INFO - 08/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le Président Obiang Nguema Mbasogo reçoit le Président José Mario Vaz à Mongomo

LAOTRAVOZ.INFO - 07/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale/Russie : vers le niveau supérieur de la coopération entre Malabo et Moscou

LAOTRAVOZ.INFO - 28/11/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le Président Obiang Nguema Mbasogo,parrain du Salon international du textile Africain à Ouagadougou

LAOTRAVOZ.INFO - 27/11/2018 - 0 Commentaire|

Droit de réponse à Salomon Abeso Ndong suite à ses allégations contre le chef de l’Etat au sujet de la fête des morts!

LAOTRAVOZ.INFO - 16/11/2018 - 0 Commentaire|

Sommet extraordinaire des Chefs d'Etat de la Cemac : Le président Obiang Nguema Mbasogo présent à Ndjamena

LAOTRAVOZ.INFO - 25/10/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Libération des prisonniers ayant bénéficié de la grâce présidentielle

LAOTRAVOZ.INFO - 23/10/2018 - 0 Commentaire|