Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Dialoguer pour vivre ensemble





De nos jours, le dialogue est devenu un principe fondamental de toutes les expériences humaines destinées à construire le vivre ensemble en société. Mais les tentatives de dialogue avortées suscitent parfois un goût amer à telle enseigne que de nombreux groupes humains choisissent parfois de sombrer dans la guerre, la division, l’inimitié, le défaitisme, la fatalité, la résignation, l’alcoolisme, etc.

A cet égard, on pourrait se poser la question de savoir s’il n’y a pas d’autre alternative. Faut-il se lasser de se parler ou de dialoguer si l’on veut construire la paix et un monde où il fait bon vivre ? Ne convient-il pas de s’investir dans la méditation sur les conditions de réussite, à court terme, à moyen terme et à long terme, de tout effort de dialogue ? A la lumière du rêve de Martin Luther King, c’est à cela que je consacre ce papier qui n’a guère de prétention à l’exhaustivité.

1. Le rêve de Martin Luther King

A mon avis, la volonté de vivre ensemble rejoint le rêve de Martin Luther King en cet été 1963 qui se résume en un appel solennel à la fraternité, à l’amour et au pardon. Ce pourquoi ce pasteur baptiste est devenu Prix Nobel de la Paix en 1964 rappelle à toutes les générations l’importance d’une humanité édifiée sur la base de l’amour agapè qui concerne tous les hommes et toutes les femmes, quelles que soient leurs convictions, leurs appartenances religieuses ou philosophiques[1]. Martin Luther King prolonge ce message du 28 août 1963 dans son livre intitulé La Force d’aimer.C’est un grand enseignement qui devrait nourrir tout le monde : le rêve que, un jour, comme il le clamait lors de son discours mémorable, « notre pays (ou tout pays du monde) se lèvera et vivra pleinement la véritable réalité de son credo : Nous tenons ces vérités pour évidentes par elles-mêmes que tous les hommes sont créés égaux.

On objecte souvent que malgré la profondeur de cette leçon de l’histoire, le monde entier connaît un accroissement des moments de malheur, de pleurs et de grincements de dents. Nul ne le nie. Mais on ne le dira jamais assez : un autre monde est possible, une autre vie est possible[2].

2. Ni capituler, ni désespérer

En tous pays et en toutes circonstances, J.-C. Guillebaud affirme avoir rencontré des hommes et des femmes qui n’acceptaient ni de capituler ni de désespérer. Au milieu des pires saloperies humaines perdurent leurs contraires : entraide, détermination, vitalité, projets, courage, douceur, dialogue…[3]. Et de poursuive : « Si le péril semble parfois plus menaçant que jamais, les moyens de s’en sortir ont progressé en proportion. Chaque société humaine et chaque génération nouvelle auront trouvé devant elles autant de raisons d’espérer que de désespérer (…). De tout temps et en tous lieux (…), le péril et ‘ce qui sauve’ furent à peu près équivalents. La désespérance n’est pas mieux fondée que l’espérance (…). Elle participe (…) d’une manière de lâcheté (…). En nous souvenant des grands ‘optimistes’ de jadis qui ont été capables de faire bouger l’Histoire, il nous incombe aujourd’hui d’être aussi joyeux et aussi déterminés qu’ils l’étaient eux-mêmes »[1].

1. Une pensée positive pour mieux dialoguer

La lecture de J.-C. dans les lignes précédentes peut permettre à chaque lecteur de prendre conscience de toutes les opportunités que lui offre la société afin de développer une pensée positive et de ne pas s’abîmer dans le désespoir.

Celui-ci apparaît comme une pensée négative sur les routes du monde. Il importe d’insister sur la nécessité des pensées positives, de développer des émotions positives au bénéfice d’un nouveau monde. Nous avons des pouvoirs surnaturels et divins susceptibles de nous aider à transformer l'humanité. Le miracle en 10 secondes, c'est que nous sommes capables de décider de ce que le monde est appelé à être en assumant nos propres responsabilités même lorsque tout paraît impossible. L’impossibilité n’est-elle pas la porte vers le Surnaturel? On ne peut qu’y frapper. C’est un autre qui ouvre, martèle la philosophe Simone Weil.

Lorsqu’on est positif, cela a, en définitive, de l’impact sur la vie. Il est conseillé de transformer les attitudes négatives en comportements positifs afin d’en faire des automatismes. Les maîtres en physique quantique apprennent que lorsqu’on passe son temps à se plaindre, à dire que rien ne marche, cela finit par se refléter dans le comportement quotidien. Car chacun de nous contrôle tout par le biais de ses pensées. Son subconscient reproduit - mieux qu'un ordinateur - ce qu’il y "dépose". Il suffit de fréquenter Thomas Edison pour en apprécier la pertinence.


Par:
Prof Kalamba Nsapo, théologien et interculturalitologue
Membre du Conseil des Universitaires et Experts Panafricains (CUEPA)
Doyen de la Faculté d’Etudes Interculturelles de Bruxelles
Chaire de théologie systématique à la FFTB
Chercheur à l’INADEP

[1] Ilunga, L.-M., « Je fais un rêve » de Martin Luther King : des repères sémantiques pour le vivre ensemble, in Le vivre ensemble aujourd’hui. Approche pluridisciplinaire, Paris, l’Harmattan, 2017, p. 188.
[2] J.-C. Guillebaud, Une autre vie est possible, Paris, l’Iconoclaste, 2012.
[3] Ibid., p. 25.
[4] Ibid., pp. 213-214.

LAOTRAVOZ.INFO
Mardi 17 Juillet 2018

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Guinée Équatoriale : Des voyous incarcérés qui se font passer pour des prisonniers politiques !

LAOTRAVOZ.INFO - 18/10/2018 - 0 Commentaire|

Décryptage de l'interview de son Excellence Obiang Nguema Mbasogo sur une chaîne de télévision espagnole

LAOTRAVOZ.INFO - 17/10/2018 - 0 Commentaire|

Message de félicitations des Universitaires et Experts Panafricains au Président Obiang Nguema Mbasogo à l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance de la Guinée Equatoriale

LAOTRAVOZ.INFO - 12/10/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo promulgue un décret portant mesures de grâce au profit des détenus

- 11/10/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Malabo Capitale de la coopération Sud-Sud

LAOTRAVOZ.INFO - 08/10/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Ouverture officielle de la conférence des ambassadeurs

- 02/10/2018 - 0 Commentaire|

Débat général de la 73e session de l'Assemblée générale de l'Onu : synthèse du discours du Président Obiang Nguema Mbasogo

LAOTRAVOZ.INFO - 28/09/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo est à New York pour assister à la 73e Assemblée Générale de l'Onu

LAOTRAVOZ.INFO - 24/09/2018 - 0 Commentaire|

PDGE : Préparatifs de la commémoration du cinquantenaire de la Guinée Équatoriale à la souveraineté internationale !

LAOTRAVOZ.INFO - 10/09/2018 - 0 Commentaire|

Forum coopération-Chine Afrique : Obiang Nguema Mbasogo présent à la cérémonie d'ouverture officielle du Forum

LAOTRAVOZ.INFO - 03/09/2018 - 0 Commentaire|