Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

François en Ouganda: les crises migratoires sont « un test de notre humanité





Le traitement réservé aux réfugiés et migrants met à l’épreuve « notre humanité », a estimé le pape François vendredi en Ouganda, deuxième étape de sa tournée africaine après le Kenya où il avait dénoncé « l’atroce injustice » infligée aux pauvres par une élite s’accaparant et gaspillant les richesses.

« Notre monde (…) expérimente un mouvement sans précédent de peuples. La façon dont nous les traitons est un test de notre humanité, de notre respect de la dignité humaine et surtout de notre solidarité envers nos frères et soeurs dans le besoin », a déclaré François, dans son premier discours en terre ougandaise.

L’Europe, qui fait face à son plus important afflux de migrants et réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale, est divisée sur la question de leur accueil.

Devant le président Yoweri Museveni – au pouvoir depuis près de 30 ans – et son gouvernement réunis à la présidence à Entebbe, à une trentaine de km de la capitale Kampala, le pape a salué la façon « extraordinaire » dont l’Ouganda a accueilli ces dernières années les réfugiés, aujourd’hui estimés à 500.000, ayant essentiellement fui les conflits en République démocratique du Congo (RDC) et au Soudan du Sud voisins, ainsi qu’en Somalie.

De nombreux Ougandais étaient massés le long du trajet menant de l’aéroport d’Entebbe au palais présidentiel.

Agnes Mubuya, 55 ans, assise sur une chaise en plastique, un badge du pape épinglé sur sa robe du dimanche, espérait que François parlerait « de corruption, trop présente en Ouganda ». Et « il doit parler à Museveni, si un pape peut démissionner (comme Benoit XVI, le prédécesseur de François) pourquoi pas un président? »
•‘Juste et sage répartition’ –

Le pape a répondu au premier voeu en rappelant aux dirigeants ougandais qu’ils « sont chargés de garantir une gouvernance bonne et transparente (…) ainsi qu’une juste et sage répartition des biens que le Créateur a si richement accordés à ce pays ».

François s’est ensuite rendu à Munyonyo, près de Kampala, où en 1886 le roi ougandais Mwanga avait condamné à mort de jeunes pages chrétiens qui avaient refusé d’abjurer leur foi et de devenir ses esclaves sexuels.

Quelque 47% des Ougandais (soit plus de 17 millions) sont catholiques. L’Ouganda est un des pays d’Afrique où les institutions sociales de l’Eglise sont les plus actives.

Sa visite intervient alors que le Parlement ougandais a adopté vendredi une loi controversée sur les ONG, un texte qui selon des militants associatifs restreint sévèrement leurs activités.

Les forces de sécurité ougandaises, qui ont déjoué récemment plusieurs attentats des islamistes shebab somaliens, ont été déployées en nombre.

Comme le Kenya, l’Ouganda fournit un contingent militaire à la force de l’Union africaine en Somalie (Amisom) et reste sous la menace des shebab, liés à Al-Qaïda, qui ont revendiqué en 2010 un double attentat à la bombe ayant tué 76 personnes à Kampala.

Dimanche, le pape s’envolera pour Bangui, capitale de la Centrafrique, déchirée depuis 2013 par des affrontements violents entre milices chrétiennes et musulmanes. Cette dernière étape est la plus risquée de la première tournée en Afrique de son pontificat.

Avant son départ de Nairobi, François s’était rendu dans l’immense bidonville de Kangemi, où s’entassent plus de 100.000 personnes et où se concentrent les dégradations environnementales et humaines qu’il avait dénoncées la veille devant l’ONU.

Il a condamné « l’atroce injustice de la marginalisation urbaine », attribuable aux « minorités qui concentrent le pouvoir, la richesse et gaspillent de façon égoïste ».
•Ecouter les autres –

Devant une foule qui lui a réservé un accueil ému, le pape a aussi dénoncé « les politiques de marginalisation, comme celle de la réduction de la natalité ». Elles sont imposées aux pays africains par « de nouvelles formes de colonialisme » et visent à « légitimer le modèle de distribution actuel où une minorité se croit le droit de consommer dans une proportion qu’il serait impossible de généraliser ».

Il a aussi appelé les dizaines de milliers de jeunes Kényans rassemblés au grand stade de Kasarani, à résister à la corruption, au tribalisme – dans un pays marqué par des tensions ethniques – et à la radicalisation.

« Je vous invite, vous tous, à vous prendre par la main contre le tribalisme et à dire: +Nous sommes une Nation+! », a-t-il lancé, appelant ces jeunes à « écouter les autres » et à « tendre la main ».

La corruption est « une route qui (…) conduit à la mort », a-t-il souligné les exhortant « à ne pas prendre goût à ce sucre doux » mais « qui vous mange de l’intérieur ».

Le pape a attribué la radicalisation de certains jeunes à « un système international injuste, une économie qui ne met pas la personne au centre mais le Dieu argent », exhortant les autres à « ne pas laisser seuls » les plus désespérés.

« La première chose à faire pour empêcher un jeune d’être recruté » par des groupes extrémistes est de lui donner de « l’éducation et (du) travail », a-il martelé.

AFP/AFRIQUE NEWS INFO
Samedi 28 Novembre 2015

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site








Obiang Nguema Mbasogo ouvre spontanément les portes des principales prisons aux ONG des droits de l'homme

LAOTRAVOZ.INFO - 25/04/2018 - 0 Commentaire|

Djibouti-Guinée Equatoriale : Tapis rouge pour le Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo à Djibouti

LAOTRAVOZ.INFO - 22/04/2018 - 0 Commentaire|

Tentative de "coup d'Etat" en Guinée équatoriale: Malabo déplore un "manque de solidarité en Afrique"

LAOTRAVOZ.INFO - 22/04/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo affirme avoir créé la Chaîne de télévision " Africa24"

LAOTRAVOZ.INFO - 21/04/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale/Inde : Les médias occidentaux passent sous silence la visite du Président de l'Inde à son homologue Equato - Guinéen !!!

- 17/04/2018 - 0 Commentaire|

Le Comité International des Savants et Experts Africains rend un vibrant hommage à son excellence Obiang Nguema Mbasogo

- 10/04/2018 - 2 Commentaires|

Guinée Equatoriale-Tunisie : Le Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo en visite officielle de trois jours en Tunisie

LAOTRAVOZ.INFO - 26/02/2018 - 0 Commentaire|

Décryptage de la grande interview de son excellence Obiang Nguema Mbasogo sur RFI et France 24

LAOTRAVOZ.INFO - 02/02/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Équatoriale/Gambie : Le Président Obiang Nguema Mbasogo a évité le bain de sang en Gambie !

LAOTRAVOZ.INFO - 29/01/2018 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Malabo « protègera » l’ancien président gambien en exil

LAOTRAVOZ.INFO - 28/01/2018 - 0 Commentaire|