Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

GABON : Candidature à la présidentielle 2016, l’Union nationale conforme à sa position



Depuis plusieurs semaines, et même si elle a présenté un candidat à l’élection législative partielle de janvier dernier dans le canton Kyé (département du Woleu), «le parti dirigé par Zacharie Myboto fait savoir qu’Ali Bongo ne peut, conformément à l’article 10 de la Constitution, être candidat à la prochaine élection présidentielle». Il apparaît donc «cohérent et logique» qu’il s’abstienne de désigner un candidat. En plus de la réaction d’un enseignant de l’Université Omar Bongo, des diplomates et hommes de médias ont salué cette «cohérence».



Selon les responsables de cette formation politique, tant que la situation administrative du chef de l’Etat ne s’est pas traduite par la présentation d’un acte de naissance AEF (Afrique équatoriale française), l’Union nationale ne saurait désigner et investir un candidat pour l’élection présidentielle d’août prochain. Il y aura toujours un moment pour convoquer un congrès extraordinaire devant désigner un candidat. Avant cela, l’UN va «lancer des actions pour empêcher la candidature d’Ali Bongo, un homme sans papier».

Pour de nombreux observateurs, notamment des diplomates en poste dans la capitale gabonaise, des universitaires et des journalistes, cette décision est cohérente et logique quant à la position actuelle de cette formation politique. Pour un enseignant de sociologie de l’Université Omar-Bongo de Libreville, «c’est une décision logique, compréhensible et tout à fait soutenable». «On leur avait reproché, il y a quelque temps, un manque de cohérence entre leur volonté maintes fois exprimée de voir la prochaine présidentielle se dérouler dans la transparence et leur décision d’aller aux législatives partielles alors que les conditions de transparence n’étaient justement pas réunies ; là, ils ont pris la décision qu’il fallait».

Le rédacteur en chef du bimensuel La Nouvelle République a, quant à lui, estimé que «l’Union nationale sort grandi de ce congrès très politique, et ses congressistes ont décidé d’attendre d’abord des conditions idoines dans l’organisation des élections avant de lancer un candidat». Pour sa part, le Conseiller politique d’une ambassade occidentale a, tout en la saluant pour le renforcement de la démocratie au Gabon, trouvé cette décision «lourde de conséquences pour la suite». «Car, ajoute-t-il, ce parti met une pression forte sur le chef de l’Etat actuel, car ils lui disent en quelque sorte : il n’y aura pas d’élection tant que vous ne voudrez pas clarifier votre état-civil».

Alors que l’opinion s’attendait à voir l’Union nationale choisir, au cours de son premier congrès ordinaire réuni les 25, 26 et 27 mars, entre Mike Jocktane, Casimir Oyé Mba ou un autre pour la représenter à l’élection présidentielle d’août prochain, ce parti a pris tout le monde au dépourvu en ne désignant aucun candidat. Beaucoup de congressistes ont émis le vœu de voir Ali Bongo faire un test ADN ou de présenter un acte de naissance AEF. Quelle suite peuvent-ils en escompter ? Que préconisent-ils face à l’évidence d’une fin de non-recevoir ?

Gabonreview
Lundi 28 Mars 2016

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








La télévision publique de Guinée équatoriale TVGE reprend ses émissions par le satellite Astra 4A

- 12/09/2020 - 0 Commentaire|

Virus: la Guinée équatoriale poursuit son déconfinement

- 07/08/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Plus de 200 citoyens vietnamiens rapatriés

- 30/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée - Équatoriale: Les sujets brûlants passés au peigne fin par la FEGUIFOOT

- 27/07/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la Turquie renforcent leurs relations avec l’ouverture de l’ambassade turque à Malabo

- 25/07/2020 - 0 Commentaire|

Réponse à Africa Intelligence suite à sa publication ce jeudi 23 juillet d'un article sur la famille Obiang

- 23/07/2020 - 0 Commentaire|

Réunion du Comité économique et financier national de la Guinée équatoriale avec les autorités du BEAC

- 22/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Le vice-président annonce l’acquisition de Remdesivir pour les patients atteints de COVID-19

- 12/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale / Covid-19 : les autorités annoncent l’assouplissement du confinement

- 14/06/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Le FMI en mission de formation sur la dette publique

- 16/05/2020 - 0 Commentaire|