Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
La Guinée équatoriale et la République démocratique du Congo développeront une installation conjointe de raffinage et de stockage de pétrole. 01/12/2022 Guinée équatoriale/Maroc : le Roi du Maro Mohammed VI félicite M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo à l’occasion de sa réélection 01/12/2022 Election Présidentielle en Guinée équatoriale : la cérémonie de prestation de serment du Président Obiang Nguema Mbasogo aura lieu le 8 décembre prochain 29/11/2022 Guinée équatoriale : Le PDGE rafle les élections de 2022 avec 94,9% des voix 27/11/2022 Présidentielle en Guinée équatoriale : un ancien ministre espagnol des affaires étrangères salue les élections "libres et démocratiques" 26/11/2022 Présidentielle en Guinée équatoriale : L'UA, la CPLP et le reste des observateurs internationaux soulignent la transparence et le bon déroulement du processus électoral 23/11/2022 Présidentielle en Guinée équatoriale : Obiang Nguema Mbasogo en tête  avec 96,5%  des suffrages 22/11/2022 GUINEE EQUATORIALE : (VIDEO D'AFRIQUEMEDIATV) SUR LES CONTRIBUTIONS PANAFRICAINES DU CUEPA  A LA CAMPAGNE ÉLECTORALE DE 2022 DU PRÉSIDENT OBIANG  21/11/2022 Présidentielle en Guinée équatoriale :le président du conseil électoral publie les premiers résultats du scrutin 21/11/2022 La Cemac discute de l’avenir du FCFA à Libreville 20/11/2022
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Gouvernance: le Cameroun classé pays peu intègre





Gouvernance: le Cameroun classé pays peu intègre
L’influence négative de l’exécutif sur le judiciaire, la déclaration des biens inappliquée, le difficile accès aux sources d’informations, la non-déclaration des biens, etc. Sont autant de griefs soulevés dans le rapport Global Integrity 2016. Le Cameroun marque pourtant neuf points en plus dans le Rapport 2016 Africa Integrity Indicators (AII), une publication annuelle qui évalue les mécanismes et les politiques des Etats africains en matière de développement socioéconomique et de lutte contre la corruption. Dans ce rapport disponible en anglais depuis le 1er avril et produit par le très réputé think-tank américain Global Integrity en association avec la fondation Mo Ibrahim, le pays de Paul Biya qui passe d’une note de 27 en 2015 à 36 pour l’année 2016, reste dans la zone des pays à faible niveau d’intégrité. Un peu comme tous les autres pays de la zone Cemac à l’exception de la Guinée Equatoriale qui rangée dans la zone rouge : pays de très faible niveau d’intégrité. Et dans la liste des griefs reprochés au Cameroun figure en bonne place l’influence du pouvoir exécutif sur le fonctionnement de la justice.

Pour illustrer cet état de chose, le rapport révèle que dans la pratique, « l'autonomie des juges est limitée et que pour les cas très médiatisés, le ministre de la Justice décide si une affaire doit être enrôlée ou une procédure judiciaire lancée ». Le think-tank américain explique cette dérive par l’article 37 de la Constitution qui prévoit que le président de République (chef de l'exécutif) « préside également le Conseil supérieur de la magistrature (CSM), l'organe chargé des nominations, les affectations et des sanctions des juges, et que le ministre de la Justice occupe le poste de secrétaire du CSM ». Avec la même verve, le rapport épingle l’objectivité des présidents des tribunaux. Au Cameroun, un président du tribunal « peut décider de rejeter une affaire sans demander l'avis des juges », affirme le rapport. Surtout que selon l’indicateur 3 de l’échelle de notation, les présidents des tribunaux sont « sans mandat des juges même dans les plus hautes juridictions ».

Lutte contre corruption
En matière de lutte contre la corruption au sein de la fonction publique camerounaise, le cadre juridique pour assurer l'intégrité reste faible. C’est du moins ce que soutient Africa Integrity Indicators édition 2016. «Des mesures disciplinaires contre les fonctionnaires sont peu fréquentes, les recrutements et les nominations ne sont pas fondées sur le mérite, les évaluations de rendement inexistantes et des promotions en fonction de l'affiliation avec le RDPC parti au pouvoir ou sur fond ethnique », indique le document, publié en mai 2016. Une réalité qui est aux antipodes du Code pénal camerounais qui prévoit pourtant une batterie de règles pour prévenir les conflits d'intérêts, le népotisme, le copinage et le favoritisme dans toutes les branches du gouvernement. Mieux, ce Code pénal criminalise les cas de discrimination dans le recrutement et la promotion des fonctionnaires. En outre, l'indicateur 35 de l’AII signale qu'aucune loi n’exige des fonctionnaires de signaler les cas de corruption présumée. 237online.com Pis, d’après le rapport, « les fonctionnaires qui signalent les cas de corruption ne sont pas protégés contre la récrimination ou d'autres conséquences négatives ». Et enfin, au Cameroun, il n’existe pas de loi imposant des restrictions pour les fonction naires qui entrent dans le secteur privé après avoir quitté le gouvernement.

Déclaration des biens inopérante
Au Cameroun, la déclaration des biens, consacrée dans la Constitution de 1996 et une loi de 2006, reste inappliquée. Cette situation n’a pas manqué d’interpeller les auteurs de l’AII 2016. Le décret d’application qui aurait permis à la mise en œuvre de la loi 03/2006 n'a jamais été signé. Du coup « aucun fonctionnaire, que ce soit dans la haute ou la position de bas niveau n'a jamais révélé son/ses avoirs depuis 2006 », lit-on dans le rapport.


237ONLINE
Vendredi 3 Juin 2016

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Guinée équatoriale/Maroc : le Roi du Maro Mohammed VI félicite M. Teodoro Obiang Nguema Mbasogo à l’occasion de sa réélection

- 01/12/2022 - 0 Commentaire|

Election Présidentielle en Guinée équatoriale : la cérémonie de prestation de serment du Président Obiang Nguema Mbasogo aura lieu le 8 décembre prochain

- 29/11/2022 - 0 Commentaire|

Présidentiell en Guinée équatoriale : Obiang Nguema Mbasogo informe les observateurs internationaux du processus électoral

- 18/11/2022 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : voici les trois candidats à l’élection présidentielle 2022

- 16/11/2022 - 0 Commentaire|

GUINEE EQUATORIALE : ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC SON EXCELLENCE OBIANG NGUEMA MBASOGO CANDIDAT A LA PRESIDENTIELLE DU 20 NOVEMBRE 2022 (VIDEO)

- 02/11/2022 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : le président Obiang Nguema Mbasogo appelle à la consolidation des acquis démocratiques

- 13/10/2022 - 0 Commentaire|

MESSAGE DE VOEU DU CONSEIL DES UNIVERSITAIRES ET EXPERTS PANAFRICAINS AU PRESIDENT OBIANG A L’OCCASION DU 54-EME ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DE LA GUINEE EQUATORIALE

- 12/10/2022 - 0 Commentaire|

GUINEE EQUATORIALE/ANGOLA : Teodoro Obiang Nguema Mbasogo assiste à l’investiture de João Manuel Gonçalves Lourenço

- 17/09/2022 - 0 Commentaire|

GUINEE EQUATORIALE : LE VICE-PRÉSIDENT NGUEMA OBIANG MANGUE REPRESENTE LE PRESIDENT A L'INVESTITURE DU NOUVEAU PRESIDENT DU KENIA

- 14/09/2022 - 0 Commentaire|

Elections présidentielles, législatives et municipale en Guinée Equatoriale : le Président se réunit avec les 18 partis légalisés dans le pays

- 09/09/2022 - 0 Commentaire|