Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Guinée équatoriale : Communiqué de presse du PDGE, à propos de l'attitude de certains citoyens équato-guinéens possédant la double nationalité





« Le PDGE dénonce les agissements intolérables d'un certain nombre de citoyen(ne)s ayant la double nationalité, qui dans la triste situation actuelle de l'alerte de santé, ont renoncé à leur citoyenneté équato-guinéenne pour être rapatriés hors de notre pays. Par leur décision, ces individus, que nous considérons comme des traîtres, s'excluent eux-mêmes de notre société à jamais.


Compte tenu de la situation exceptionnelle provoquée par la pandémie de coronavirus (COVID-19), qui fait actuellement des ravages dans le monde, le Gouvernement de la République de Guinée équatoriale, dans le cadre des excellentes relations qu'il entretient avec tous les pays du monde, et à la demande du gouvernement français, a autorisé le 7 avril dernier un vol spécial d'Air France pour rapatrier certains citoyens français résidant dans notre pays.

Cependant, les autorités policières du service des frontières de l'aéroport de Malabo, qui ont supervisé ce vol, ont découvert que, parmi les passagers, vingt-trois (23) citoyens équato-guinéens ayant la double nationalité (celle de la Guinée équatoriale et celle d'un autre État) s'apprêtaient à quitter, sans honte ni remords, notre pays et même leur propre famille.

Ces mêmes autorités ont été tristement surprises de constater, au moment de l'examen de leurs documents, que ces personnes, avant de quitter notre pays, avaient procédé au RENONCEMENT OFFICIEL DE LA NATIONALITÉ ÉQUATO-GUINÉENNE, choisissant de ne garder que l'autre qu'elles avaient. Une formalité requise par les gouvernements européens pour demander le rapatriement, et sans laquelle, ils ne pourraient pas se rendre en Europe. C'est-à-dire que, dans une démonstration honteuse et inconsciente de peu de sens et de manque de fierté patriotique, tous ces individus ont volontairement et irrationnellement renoncé à leur nationalité équato-guinéenne, afin d'accéder à ce transfert spécial.

La même situation s'est répétée le mercredi 8 avril, lorsqu’à bord d'un vol de la compagnie aérienne Ethiopian Airlines, trois (3) autres citoyens originaires de Guinée équatoriale, ayant une seconde nationalité américaine, ont été rapatriés. Dans un acte d'inconscience et avant de commencer le vol, ils ont renoncé à leur citoyenneté équato-guinéenne.

Au total, 26 citoyens ayant une double nationalité ont profité de ces vols spéciaux de rapatriement pour quitter nos frontières, ayant précédemment renoncé à leur nationalité équato-guinéenne et, ce faisant, perdu légalement leur statut d'enfants de Guinée équatoriale.

Bien que le Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE) respecte scrupuleusement les normes du droit international, ainsi que la liberté de renoncer à son propre pays, même en ce moment de vulnérabilité internationale et en ignorant le confinement que le reste de la population équato-guinéenne maintient, d'une manière à la fois responsable et solidaire, le PDGE se voit également obligé de faire les réflexions suivantes :

1. Le comportement traître et antinationaliste de ces citoyen(ne)s qui, face à une situation de crise sanitaire universelle, ont décidé de quitter la Guinée équatoriale, et même leurs propres familles, en choisissant de se rendre dans d'autres pays, où, selon les nouvelles que nous avons reçues, il existe une situation dramatique de contagion et de morts en masse, est très discutable.

2. Nous parlons, d’une part, de personnes nées en Guinée équatoriale qui ont eu recours à divers privilèges pour obtenir la double nationalité dans d'autres États. Et d'autre part, nous parlons de citoyens venus de l'étranger pour travailler en Guinée équatoriale en période de prospérité économique et qui ont trouvé ici des emplois qu'ils n'auraient jamais trouvés dans leur pays d'origine, et qui ont ensuite obtenu la double nationalité.

3. Nous comprenons que par leur décision, ces individus, que nous considérons comme des traîtres, s'excluent eux-mêmes de notre société à jamais.

4. Nous les considérons tous comme des transfuges et des traîtres, dépourvus d'un sentiment nationaliste réel et véritable. Des opportunistes qui adoptent ou rejettent leur nationalité en fonction de leur convenance ou de leur intérêt, non-solidaires, qui ont décidé de sortir du confinement et d'abandonner leur propre famille en Guinée équatoriale.

5. Il convient de leur rappeler à tous qu'en partant dans des pays où la pandémie de COVID-19 est massive et totalement destructrice, leur retour à court terme sur notre territoire serait une imprudence absolue que nos autorités compétentes ne permettraient jamais pour ne pas exposer la population à un risque de contagion. Et ils sont avertis que, dans tous les cas, leur renoncement à la nationalité équato-guinéenne implique également le renoncement aux droits et libertés constitutionnels de la Guinée équatoriale, et qu'ils seront désormais soumis aux mêmes exigences que les lois exigent à tout citoyen étranger.

6. D'autre part, les autorités et le peuple de Guinée équatoriale sont malheureusement habitués à ce type de personnage prêt à adopter ou à renoncer à des nationalités en fonction de leurs projets machiavéliques. Nous avons des exemples tels que le célèbre putschiste Severo Moto, qui s'est réfugié dans une double nationalité pendant des années, afin de projeter des plans contre le Gouvernement de la Guinée équatoriale. Ou comme les auteurs de la tentative de coup d'État manquée de 2017, les Hispano-Équato-guinéens Feliciano Efá et Julián Obama, qui ont profité de leur situation privilégiée pour obtenir la double nationalité et, finalement, conspirer contre le Gouvernement de la nation. Ce type de citoyens et leurs actions nous amènent à soupçonner si, en réalité, ces détenteurs de double nationalité pourraient exercer un service d'espionnage au profit d'autres pays et, par conséquent, être des traîtres à la cause de notre pays.

7. Depuis des semaines, le Gouvernement de Guinée équatoriale a décrété l'état d'alerte sanitaire, qui comprend la limitation des vols internationaux et l'adoption d'une série de mesures de prévention et de contrôle du COVID-19 pour garantir la santé de la population. Jusqu'à présent, ces mesures ont été efficaces, car nous avons enregistré un très faible nombre de personnes infectées (18 personnes, 9 dans la région insulaire et 9 dans la région continentale), et aucun décès. En raison de ces bons résultats, le Gouvernement de Guinée équatoriale maintiendra cette alerte sanitaire le temps adéquat, car le plus important est d'empêcher la pandémie de se propager et de provoquer une forte mortalité au sein de la population, comme cela se produit sous d'autres latitudes.

Le peuple de Guinée équatoriale surmontera cette situation alarmante et, une fois cette phase terminée, notre pays continuera dans la même ligne de travail, de développement, de construction et d'évolution économique de ces dernières années, qui a donné et donnera du travail à de nombreuses personnes. Une situation dont ne jouiront plus ces faux compatriotes qui, en cette période difficile pour tous, fuient nos frontières et qui, nous en sommes sûrs, souhaiteront revenir tôt ou tard.

Le PDGE fait appel à la conscience des autres citoyens qui pourraient être entraînés par ces ennemis de la patrie, car une telle attitude antinationaliste et évasive ne devrait pas être la position à adopter en ces moments d'alerte sanitaire nationale et mondiale. »

Source : Cabinet de presse du PDGE

Samedi 11 Avril 2020

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








La télévision publique de Guinée équatoriale TVGE reprend ses émissions par le satellite Astra 4A

- 12/09/2020 - 0 Commentaire|

Virus: la Guinée équatoriale poursuit son déconfinement

- 07/08/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Plus de 200 citoyens vietnamiens rapatriés

- 30/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée - Équatoriale: Les sujets brûlants passés au peigne fin par la FEGUIFOOT

- 27/07/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la Turquie renforcent leurs relations avec l’ouverture de l’ambassade turque à Malabo

- 25/07/2020 - 0 Commentaire|

Réponse à Africa Intelligence suite à sa publication ce jeudi 23 juillet d'un article sur la famille Obiang

- 23/07/2020 - 0 Commentaire|

Réunion du Comité économique et financier national de la Guinée équatoriale avec les autorités du BEAC

- 22/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Le vice-président annonce l’acquisition de Remdesivir pour les patients atteints de COVID-19

- 12/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale / Covid-19 : les autorités annoncent l’assouplissement du confinement

- 14/06/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Le FMI en mission de formation sur la dette publique

- 16/05/2020 - 0 Commentaire|