Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Guinée équatoriale : Fin du séminaire sur les droits de l’homme à l’intention des policiers et gendarmes !





Le troisième vice-premier ministre chargé des droits de l’homme, Alfonso Nsue Mokuy, accompagné du Médiateur et du Procureur général de la République, a clôturé ce mercredi le séminaire de sensibilisation aux droits de l’homme qui se déroulait depuis le 19 octobre de ce mois à l’intention des corps en uniforme (gendarmes et policiers).

Au total, 60 officiers (30gendarmes et 30 policiers) ont participé à ce séminaire. Selon le rapport présenté par le coordinateur du cours, Manuel Mba Nchama, leur participation a été interactive, positive et fructueuse. Ils ont exhorté le comité organisateur à organiser des séminaires continus pour ce groupe et d’autres, tous les quatre mois. Ils recommandent également que les mêmes séminaires s’adressent aux juges, aux procureurs et aux greffiers.

Ils souhaitent que le Département des droits de l’homme mène à l’échelle nationale des campagnes de sensibilisation, en donnant la priorité aux agents de la force publique.

Zenón Obiang, l’un des intervenants de ce séminaire, dans une de ses réponses et recommandations, a déclaré aux participants que "un policier qui ne respecte pas la loi ne devrait pas demander à être respecté parce qu’il est policier"tout en proposant que des manuels et des règlements soient mis à la disposition des différents organes et établissements de police.

Au sujet des doutes exprimés par les participants sur le contraste évident entre les ordonnances militaires et la loi fondamentale, Zenón Obiang a déclaré la nécessité d’actualiser la loi des ordonnances militaires, parce qu’il ne les couvre plus quand ils font leur travail et qu’il leur crée de nombreuses disputes.

Alfonso Nsue Mokuy, Vice-Premier Ministre chargé des droits de l’homme, dans ses remarques de clôture, s’est déclaré convaincu que les connaissances qu’il a acquises seront immédiatement mises en application dans ses tâches.

Il a souligné l’importance des droits de l’homme et le devoir de tous les hommes de les connaître et de les faire respecter pour le progrès du pays. "Il est très important de respecter la dignité de l’autre et de reconnaître dans chaque cas les droits qui découlent de sa propre condition naturelle de la personne humaine. Les fondements de la coexistence humaine sont : la solidarité, la vérité, la justice, l’amour et la liberté, ce qui va de pair avec la réalisation d’une véritable coexistence humaine dans la paix et l’harmonie, en reconnaissant et en respectant les droits du prochain parce que là où s’achèvent mes droits, les droits de l’autre commencent".

Nsue Mokuy a indiqué que l’objectif fondamental de son département est de soutenir la promotion d’une culture de respect des droits de l’homme au niveau national, en insistant sur le fait que les fonctionnaires doivent être les premiers à donner l’exemple au reste de la société, et sa contribution est primordiale. "En tant qu’agents de la force publique, ils doivent travailler au bénéfice de notre société en démontrant le savoir-faire pour contribuer à ce grand projet".

Ahoraeg.com



Samedi 24 Octobre 2020

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Guinée équatoriale : Première pierre de l’hôpital de Niefang financé par le Gouvernement chinois

- 30/11/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la France cherchent des stratégies pour endiguer les attaques pirates dans le golfe de Guinée

- 28/11/2020 - 0 Commentaire|

L’Union européenne pourrait collaborer avec les pays africains dans la lutte contre la piraterie maritime

- 23/11/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale-Burundi : concertation au sommet

- 07/11/2020 - 0 Commentaire|

La Chambre Africaine de l’Énergie déposera une plainte demandant une ordonnance judiciaire pour arrêter la mise en œuvre des règlements de change de la BEAC

- 25/10/2020 - 0 Commentaire|

Le PNUD construira un centre de la jeunesse à Malabo en octobre

- 28/09/2020 - 0 Commentaire|

Le président de la Guinée équatoriale S.E. Obiang Nguema Mbasogo demande à l’ONU de lever le blocus économique contre Cuba.

- 27/09/2020 - 0 Commentaire|

La télévision publique de Guinée équatoriale TVGE reprend ses émissions par le satellite Astra 4A

- 12/09/2020 - 0 Commentaire|

Virus: la Guinée équatoriale poursuit son déconfinement

- 07/08/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Plus de 200 citoyens vietnamiens rapatriés

- 30/07/2020 - 0 Commentaire|