Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Guinée équatoriale : Réponse conjointe des partis politiques légalisés en République de Guinée équatoriale suite au manifeste politique de la CORED





Toutes les formations politiques équato-guinéennes ont rédigé et signé une note dans laquelle elles déclarent leurs divergences radicales avec la CORED et dénoncent son illégitimité pour représenter le peuple de Guinée équatoriale. Le communiqué révèle également que ce groupement, associé à des intérêts extérieurs, souhaite une déstabilisation des institutions de leur pays. De même, il qualifie l’atmosphère politique dans le pays de “climat de dialogue permanent et enviable”et alerte la communauté internationale, l’Union africaine et l’ONU sur les actions de cette coalition dite de partis.

Réponse des partis politiques légalisés en Guinée équatoriale au Manifeste politique de la CORED : "À la suite du manifeste politique signé par la Coalition de l’opposition pour la restauration d’un État démocratique (CORED), réuni à Paris (France), les partis politiques légalement constitués en Guinée équatoriale ont le plaisir de manifester, de manière libre et démocratique, leur total désaccord à travers ce document. L’ensemble des partis politiques légalement constitués en Guinée équatoriale dénonce publiquement que ce manifeste a été signé par des personnes d’une moralité politique et sociale douteuse, dépourvus d’ancrage, de légitimité et de légalité pour pouvoir s’exprimer au nom du peuple de Guinée équatoriale.

Indignés par l’irresponsabilité politique de la CORED en signant ce manifeste, les partis politiques légalement reconnus de Guinée équatoriale et les autres forces vives de la nation déclarent que :

1. Nous rejetons catégoriquement le contenu de ce Manifeste souscrit par la CORED, car ses représentants n’ont pas la légitimité et la légalité pour parler au nom du peuple de Guinée équatoriale et ne peuvent pas, et encore moins se considérer comme la seule force de l’opposition équato-guinéenne.

2. En dépit de ce qui précède, on constate et on peut affirmer que la CORED est une invention politique dont le seul but est d’accéder au pouvoir par tous les moyens.Et dans le but d’atteindre ses objectifs, la CORED est prête même à provoquer une déstabilisation institutionnelle en Guinée équatoriale. En résumé, sur ses mots nous pouvons conclure que la CORED est une organisation composée d’éléments incontrôlés avec des affinités politiques douteuses.

3. Ajoutons à l’affirmation précédente que la CORED a émergé et est associée à des individus spécifiques, déjà signalés par la justice équato-guinéenne, tels que Daniel Lebègue et William Bourbon; personnages obscurs, représentants des pouvoirs factuels, avec des relations claires avec les entreprises énergétiques, dont l’intention n’est autre que de soumettre la Guinée équatoriale, comme cela a été fait dans d’autres pays africains, et ce, au prix d’un bain de sang et de destruction de notre peuple pacifique.

4. Les partis politiques légalement reconnus en République de Guinée équatoriale, dans le strict respect de l’ordre juridique de la nation; affirment que le seul moyen d’accéder aux institutions de l’État doit être d’organiser des élections démocratiques, libres et transparentes, approuvées par le peuple, dans le respect des lois en vigueur dans le pays. Nous exprimons donc notre rejet total de toute action aventureuse, menée par des politiciens en dehors de la loi, dont les objectifs sont contraires aux souhaits du peuple équato-guinéen et qui mettent en danger sa population.

5. L’ensemble des partis politiques légalement reconnus en Guinée équatoriale considère que, dans le respect des textes et accords des Nations unies et de la Convention de Vienne, les affaires de la Guinée équatoriale sont exclusivement déterminées par son peuple, ils invitent donc tous les citoyens équato-guinéens, y compris les signataires du manifeste de la CORED, à s’engager dans la tâche d’une pleine démocratisation de notre pays. Il n’y a pas de génocide ou de crimes contre l’humanité en Guinée équatoriale et il n’est donc pas nécessaire de faire appel à l’intervention de la communauté internationale.

6. Les partis politiques et les autres forces vives de la nation considèrent que, ces dernières années, des efforts de dialogue, de consensus et de tolérance ont été faits entre toutes les formations politiques. Depuis 1996, de nombreuses rencontres ont eu lieu entre le Gouvernement et les partis politiques légalement reconnus dans le pays, ce qui a permis à la Guinée équatoriale de ne pas connaître de troubles politiques. Cette transition a permis de surmonter avec succès le climat de crispation politique des premières années de l’indépendance et a permis aujourd’hui de vivre un climat de dialogue permanent.

7. Dans le même ordre d’idées, le gouvernement de la nation s’efforce d’assurer une répartition plus équitable du revenu national, avec un programme de développement économique et socio-culturel capable de contribuer à la réalisation de ces objectifs, dont l’objectif est 2020. Ce programme de développement est soutenu par les institutions économiques internationales et les agents économiques du pays.

8. Le Gouvernement équato-guinéen et les partis politiques légalisés dans le pays sont ouverts à l’élargissement du dialogue avec les Équatoriens de la diaspora, tant que leurs représentants retournent sur le sol de la patrie pour poser leurs positions politiques et se soumettre à la légalité en vigueur.

9. Les partis politiques légalisés dans le pays; les forces vives de la nation; le Gouvernement et le peuple de Guinée équatoriale continueront de défendre les acquis obtenus depuis le lancement du processus démocratique en Guinée équatoriale.

10. Les partis politiques, convaincus du travail patriotique accompli par les pères de notre indépendance, ne renonceront ni ne trahiront jamais l’indépendance totale de la Guinée équatoriale et ne se soumettront pas au contrôle de puissances étrangères.

11. En conséquence, les partis politiques légalement reconnus dans le pays, les autres forces vives de la nation, le Gouvernement et le peuple de Guinée équatoriale lancent un vibrant appel à la communauté internationale, à l’Union africaine et aux institutions du système des Nations Unies, pour les avertir avec fermeté du danger de ces actions visant à déstabiliser la Guinée équatoriale;qui sont menées par la Coalition de l’opposition pour la restauration d’un État démocratique (CORED) et qui sont orchestrées par des pays comme l’Espagne et la France.

Les partis politiques légalisés en République de Guinée équatoriale :

1. Parti démocratique de Guinée équatoriale (PDGE) 2. Convention libérale démocratique (CLD) 3. Parti socialiste de Guinée équatoriale (UP) (UPGE) 5. Convergence sociale démocratique et populaire (CSDP) 6. Alliance démocratique progressiste (ADP) 7. Action populaire de Guinée équatoriale (APGE) 8. Parti de la Coalition sociale démocrate (PSD) 9. Parti social démocrate (PSD) 10. Parti libéral (PL) 11. Convergence pour la démocratie sociale (CPDS) 12. Union démocratique sociale (UDS) 13. Union démocratique nationale (UDENA)".

Mardi 10 Mars 2020


Dans la même rubrique :
< >

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Guinée équatoriale / Covid-19 : les autorités annoncent l’assouplissement du confinement

- 14/06/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Le FMI en mission de formation sur la dette publique

- 16/05/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : L'essor d'un pays au coeur de l'Afrique ( Interview exclusive du Président Obiang Nguema Mbasogo)

- 03/05/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Deux Marocains kidnappés par des pirates

- 26/03/2020 - 0 Commentaire|

GUINEE EQUATORIALE : Le Président Obiang Nguema Mbasogo renforce le message de prévention et de lutte contre le coronavirus

- 26/03/2020 - 0 Commentaire|

L’Université nationale de Guinée équatoriale signe un accord de collaboration avec l’Université de Huelva.

- 26/02/2020 - 0 Commentaire|

Cérémonie de passation de charge de la présidence du Conseil des Ministres de l'OHADA entre la Guinée Equatoriale et la Guinée Bissau

LAOTRAVOZ.INFO - 25/02/2020 - 0 Commentaire|

Electricité : La Guinée équatoriale va alimenter le Gabon

- 18/02/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale: protocole d’accord signé avec Petrojet pour les études de faisabilité d’une raffinerie dans la région continentale

- 17/02/2020 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo a remis le prix Unesco-Guinée équatoriale en science de la vie

- 10/02/2020 - 0 Commentaire|