Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L'Afrique doit s'adapter à l'économie chinoise



L’économie chinoise change et les économies africaines doivent s’y adapter. Voilà l’enseignement que tire une étude des économistes français de COFACE, le grand assureur crédit français. Selon eux, la dépendance de l’Afrique vis-à-vis de la Chine ne fait qu’augmenter et pour y pallier, les pays africains doivent diversifier leurs économies.



En dix ans, entre 2006 et 2016 la Chine s’est imposée comme le premier partenaire commercial de l’Afrique, devant les USA et devant les ex-puissances coloniales. Pékin y achète surtout du pétrole et des minerais. Or la crise pétrolière de 2014 l’a prouvée quand la demande chinoise faiblit, l’Afrique souffre. Et si la demande chinoise diminue, c’est d’abord parce que la structure de l’économie chinoise change rapidement. Julien Marcilly économiste en chef de Coface :

« Non seulement la croissance chinoise va ralentir mais surtout, les secteurs qui sont liés aux infrastructures et aux matières premières sont davantage pénalisés en chine, que les secteurs liés à l'émergence de la classe moyenne et donc à la consommation des ménages. Donc tout le défi pour les pays émergents d'Afrique sub-saharienne, c'est d'arriver à restructurer et changer leurs exportations pour davantage bénéficier de ces secteurs porteurs en Chine et moins dépendre des secteurs moins porteurs. »

Les pays africains doivent donc trouver d’autres produits que le pétrole et les minerais à exporter vers la Chine afin d’atténuer les chocs. Ruben Nizard, économiste à Coface a identifié plusieurs pistes :

« La première (piste) est toujours liée aux matières premières mais cela va concerner les industries de transformation des matières premières. Des produits transformés intéresseront davantage de pays que la Chine. Les autres pistes concernent d'autres secteurs que les métaux et les minerais, mais elles sont aujourd'hui encore relativement faibles. On en trouve dans le secteur de l'industrie forestière, elles concernent aussi les matières premières agricoles. On a identifié notamment le tabac, le sésame, le millet comme étant des produits très recherchés par la classe moyenne chinoise, mais là aussi s'il y a une structuration cela servirait mécaniquement la diversification. »

Certains pays comme l’Ethiopie font le pari de devenir des zones de délocalisation pour l’industrie chinoise et créent des hubs manufacturiers. Est-ce un exemple à suivre et une stratégie payante ? Réponse de Julien Marcilly :

« A ce stade oui bien sûr mais c'est vraiment une dynamique de long terme. Donc il ne faut pas croire que cela aura un impact très significatif sur la croissance de ces pays à court terme, mais bien sûr cela fait partie d'une stratégie de développement. »

L’Afrique est le continent le plus dépendant de la Chine, juste devant l’Amérique latine. Et pour transformer cette dépendance en atout, les états africains doivent exporter des produits transformés, sous peine de subir constamment les ajustements de l’économie chinoise.

Source : RFI

LAOTRAVOZ.INFO
Vendredi 10 Novembre 2017

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








La Chambre Africaine de l’Énergie déposera une plainte demandant une ordonnance judiciaire pour arrêter la mise en œuvre des règlements de change de la BEAC

- 25/10/2020 - 0 Commentaire|

Le PNUD construira un centre de la jeunesse à Malabo en octobre

- 28/09/2020 - 0 Commentaire|

Le président de la Guinée équatoriale S.E. Obiang Nguema Mbasogo demande à l’ONU de lever le blocus économique contre Cuba.

- 27/09/2020 - 0 Commentaire|

La télévision publique de Guinée équatoriale TVGE reprend ses émissions par le satellite Astra 4A

- 12/09/2020 - 0 Commentaire|

Virus: la Guinée équatoriale poursuit son déconfinement

- 07/08/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Plus de 200 citoyens vietnamiens rapatriés

- 30/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée - Équatoriale: Les sujets brûlants passés au peigne fin par la FEGUIFOOT

- 27/07/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la Turquie renforcent leurs relations avec l’ouverture de l’ambassade turque à Malabo

- 25/07/2020 - 0 Commentaire|

Réponse à Africa Intelligence suite à sa publication ce jeudi 23 juillet d'un article sur la famille Obiang

- 23/07/2020 - 0 Commentaire|

Réunion du Comité économique et financier national de la Guinée équatoriale avec les autorités du BEAC

- 22/07/2020 - 0 Commentaire|