Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

L'Opep parvient à un accord "historique" pour limiter sa production





Les pays de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) se sont entendus mercredi à Vienne pour réduire leur production, scellant, après des mois de dissensions internes, un accord mémorable et indispensable pour faire remonter les prix.

C'est la première fois depuis 2008 que les 14 membres du cartel parviennent à s'accorder pour limiter leur production, défiant ainsi le pessimisme de nombreux observateurs.

"Nous sommes parvenus à atteindre un accord", a déclaré le ministre qatari de l'Energie, Mohammed Saleh al-Sada, qui préside la conférence de l'Opep, à l'issue d'une longue réunion.

L'accord sera effectif à compter du "1er janvier", a-t-il ajouté, évoquant "un grand pas en avant" et "un accord historique qui va certainement aider à rééquilibrer le marché et à réduire la surabondance des stocks" de pétrole.

La réduction de production de l'Opep sera "de 1,2 million de barils par jour, pour porter son plafond à 32,5 millions de barils par jour" (mbj), a-t-il précisé, contre une production ayant atteint 33,64 mbj en octobre.

Et l'organisation devrait, comme elle souhaitait, entraîner dans son mouvement la Russie, plus grand producteur mondial: "la Fédération russe s'est déjà engagée à réduire de 300.000 barils" par jour (b/j) sa production, soit la moitié des 600.000 b/j de réduction demandés aux membres extérieurs au cartel, a annoncé le ministre qatari.

Juste avant la réunion qui s'est tenue au siège de l'organisation à Vienne, plusieurs ministres avaient affiché leur confiance dans ces ultimes négociations et témoigné de leur "optimisme".

"Il y aura une réduction de production acceptée par tout le monde avec des quotas et selon les pays", affirmait ainsi le ministre algérien de l'Energie, Noureddine Boutarfa.

Le rééquilibrage du marché "va s'accélérer manifestement plus vite avec un accord Opep/non-Opep, que nous espérons conclure, mais ce n'est pas un impératif", avait toutefois tempéré le ministre saoudien de l'Energie, Khaled al-Faleh, dont le pays, premier exportateur mondial, avait soufflé le chaud et le froid ces derniers jours.

- Répartition "équitable" ? -

Les discussions aux allures de poker menées ces derniers jours par l'Arabie saoudite, l'Irak et l'Iran auront donc fini par porter leurs fruits alors que l'Arabie Saoudite avait clairement annoncé qu'elle ne consentirait à réduire sa production que si Bagdad et Téhéran, respectivement 2ème et 3ème producteur du cartel, faisaient de même, ce qui était loin d'être acquis.

Ryad exigeait que l'effort de réduction soit réparti "de façon équitable" entre les membres alors que certains pays du cartel estimaient devoir être exemptés d'un gel de leur production. L'Iran, qui n'a repris ses exportations que depuis le début de l'année et la levée des sanctions internationales, demandait à produire à des niveaux plus élevés.

L'accord de Vienne reflète les engagements pris par l'Opep fin septembre à Alger où les ministres de l'organisation s'étaient fixé pour objectif de ramener leur production entre 32,5 et 33 mbj.

En limitant la production de ses membres, l'Opep ouvre en outre la voie à un accord plus large incluant également des membres extérieurs au cartel, et notamment la Russie, dont la production a beaucoup augmenté ces dernières années pour atteindre plus de 11 mbj.

"Si nous nous entendons aujourd'hui (sur un accord), nous entrerons en contact avec nos collègues non membres de l'Opep", avait indiqué mercredi matin M. al-Faleh, estimant qu'il y avait une "volonté générale" à l'extérieur du cartel de proposer une réduction de production.

AFP

LAOTRAVOZ.INFO
Mercredi 30 Novembre 2016

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Paul Biya décore les membres de la mission humanitaire envoyée en Guinée équatoriale

- 22/05/2021 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale: Juanita Eyang Ndong Eyang en route vers les bassins de Tokyo 2020

- 20/05/2021 - 0 Commentaire|

Gabon et Guinée équatoriale tranchent leur différend territorial à La Haye

- 14/04/2021 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale -covid-19: le Président Obiang Nguema se vaccine grâce “au meilleur ami de l’Afrique”, dit-il.

- 21/02/2021 - 0 Commentaire|

Obiang Nguema Mbasogo : "Alors que nous entrons dans l’année 2021, nous devons laisser derrière nous les vices de la corruption, de la délinquance juvénile et de la criminalité dans notre société"

- 26/01/2021 - 0 Commentaire|

Sommet extraordinaire des chefs d’État de la CEEAC sur la crise politique en Afrique centrale

- 29/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : La ville d'Oyale se dote d'un Centre de gynécologie et de fertilité inauguré par le Président Obiang Nguema Mbasogo !

- 09/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Première pierre de l’hôpital de Niefang financé par le Gouvernement chinois

- 30/11/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la France cherchent des stratégies pour endiguer les attaques pirates dans le golfe de Guinée

- 28/11/2020 - 0 Commentaire|

L’Union européenne pourrait collaborer avec les pays africains dans la lutte contre la piraterie maritime

- 23/11/2020 - 0 Commentaire|