Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Guinée Equatoriale présente à la 40e session du Conseil des droits de l'Homme de l'Onu à Genève !





Le Conseil des droits de l'Homme des Nations Unies (CDH) a ouvert lundi 25 février, sa 40e session ordinaire à Genève, durant laquelle une centaine de hauts responsables devront prendre la parole jusqu'au 22 mars prochain.

C'est dans ce cadre que le vice-premier ministre Equato-Guinéen chargé des droits de l'homme,Alfonso Nsue Mokuy, accompagné du ministre de la Justice, du Culte et des Institutions pénitentiaires, Salvador Ondo Ncumu,de l'ambassadeur et représentant permanent au Bureau des Nations unies et d'autres organismes internationaux ayant leur siège à Genève, Lázaro Ekua Avomo, ainsi que du directeur général des Droits de l'homme, Manuel Mba Nchama, assiste à cette importante réunion de haut niveau.

S'adressant à la séance d'ouverture, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a souligné que le CDH était "l'épicentre du dialogue et de la coopération internationaux" en faveur de la protection de tous les droits de l'Homme.

"Toutes les mesures prises pour faire respecter les droits de l'Homme ont contribué à apaiser les tensions, à assurer un développement durable et à maintenir la paix", a martelé le chef de l'ONU.

Il a rappelé que le monde avait accompli des progrès remarquables dans la lutte contre l'extrême pauvreté et que le CDH jouait un rôle central "dans la promotion du droit au développement".

Il a également souligné que la prévention devait être une priorité et que les droits de l'Homme étaient un modèle pour renforcer la résilience et prévenir les crises.

Pour sa part, Maria Fernanda Espinosa Garces, présidente de l'Assemblée générale des Nations Unies, a souligné que chaque session du Conseil des droits de l'Homme représentait une occasion de renouveler l'engagement en faveur des droits de l'Homme, surtout à un moment où les principes les plus fondamentaux du multilatéralisme étaient menacés.

Appelant à un engagement renouvelé, au dialogue et à la compréhension mutuelle, Espinosa Garces a également souligné que la question la plus urgente était l'inégalité et la concentration des richesses entre les mains de très peu de personnes.

"Si l'on veut atteindre les objectifs de l'Agenda 2030, il faut s'attaquer aux inégalités", a-t-elle réitéré.

A la même occasion, Michelle Bachelet, la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'Homme, a appelé les dirigeants des Etats à faire preuve de "courage et de vision" pour promouvoir à la fois les intérêts de l'humanité et les intérêts nationaux de leur propre pays.

Elle a souligné qu'aucun pays n'avait un bilan parfait en matière de droits de l'Homme, mais que tous reconnaissaient que leur peuple avait des droits que leurs gouvernements respectifs devaient défendre et protéger.

Le Vice-premier ministre, Alfonso nsue Mokuy, prenant la parole, a souligné les réussites et les progrès en matière des droits de l'homme dans son pays, partant du Dialogue national tenu l'année dernière, de l'organisation du Colloque international des droits de l'homme et de la société civile, de l'amnistie des prisonniers lors du cinquantenaire de la l'accession de son pays à la souveraineté internationale, de la réduction des prix des logements sociaux, de l'élaboration du rapport national pour l'examen périodique universel, de la convocation de la Troisième conférence économique national et du Plan national du gouvernement pour la lutte contre la traite des êtres humains, entre autres.

(Avec XINHUANET.com et le Bureau d’information et de presse de Guinée équatoriale)


Mardi 26 Février 2019

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Paul Biya décore les membres de la mission humanitaire envoyée en Guinée équatoriale

- 22/05/2021 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale: Juanita Eyang Ndong Eyang en route vers les bassins de Tokyo 2020

- 20/05/2021 - 0 Commentaire|

Gabon et Guinée équatoriale tranchent leur différend territorial à La Haye

- 14/04/2021 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale -covid-19: le Président Obiang Nguema se vaccine grâce “au meilleur ami de l’Afrique”, dit-il.

- 21/02/2021 - 0 Commentaire|

Obiang Nguema Mbasogo : "Alors que nous entrons dans l’année 2021, nous devons laisser derrière nous les vices de la corruption, de la délinquance juvénile et de la criminalité dans notre société"

- 26/01/2021 - 0 Commentaire|

Sommet extraordinaire des chefs d’État de la CEEAC sur la crise politique en Afrique centrale

- 29/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : La ville d'Oyale se dote d'un Centre de gynécologie et de fertilité inauguré par le Président Obiang Nguema Mbasogo !

- 09/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Première pierre de l’hôpital de Niefang financé par le Gouvernement chinois

- 30/11/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la France cherchent des stratégies pour endiguer les attaques pirates dans le golfe de Guinée

- 28/11/2020 - 0 Commentaire|

L’Union européenne pourrait collaborer avec les pays africains dans la lutte contre la piraterie maritime

- 23/11/2020 - 0 Commentaire|