Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La Tunisie marque dans la morosité le 5e anniversaire de sa révolution





La Tunisie a marqué jeudi sans faste le cinquième anniversaire du déclenchement de la révolution qui a renversé la dictature de Ben Ali et marqué le point de départ du Printemps arabe, bouleversant le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.

"La Tunisie a définitivement rompu avec la tyrannie, sans retour possible", a dit dans un communiqué le Premier ministre tunisien Habib Essid.

Le 17 décembre 2010, un vendeur ambulant de 26 ans, Mohamed Bouazizi, excédé par la précarité et les brimades policières, s'immole par le feu à Sidi Bouzid, dans le centre défavorisé du pays. Le geste du jeune homme, qui décède le 4 janvier 2011, provoque une onde de choc.

Des manifestations réprimées par le régime (plus de 300 morts en un mois) se propagent à toute la Tunisie, pour culminer le 14 janvier 2011 avec la chute, après 23 ans au pouvoir, du président Zine El Abidine Ben Ali. Ce dernier s'envole alors pour l'Arabie saoudite où il est toujours exilé.

L'euphorie post-révolutionnaire est toutefois loin. En raison de la morosité ambiante, notamment due à la persistance du chômage et de la misère ainsi qu'à la menace jihadiste, de modestes festivités ont été organisées à Sidi Bouzid, sous forte protection.

- 'Beaucoup reste à faire' -

Un show équestre s'est déroulé en centre-ville devant un public clairsemé. La ministre de la Culture Latifa Lakhdhar a annoncé qu'un musée de la révolution serait construit en ville. Elle devait inaugurer un Institut régional de la musique et une bibliothèque municipale.

Quelques dizaines de personnes ont manifesté devant le siège du gouvernorat en scandant "Travail, liberté, dignité nationale", l'un des slogans phare de la révolution.

"Cinq ans ont passé et nos revendications n'ont pas été réalisées", a dit avec amertume à l'AFP Ramzi Hamzaoui, en tête de cortège, reflétant la désillusion et le ressentiment de nombreux habitants.

"Nous sommes passés par une période très difficile, on gérait le quotidien", a justifié le gouverneur de la région, Mourad Mahjoubi. "Maintenant, on a mis (en place) une stratégie de développement et on va travailler. C'est difficile mais les jeunes doivent être patients", a-t-il enchaîné.

En 2012, le président de l'époque, Moncef Marzouki, avait été chassé des commémorations par une foule en colère, et l'année suivante les dirigeants tunisiens n'étaient pas venus.

La Tunisie fait malgré tout figure de rescapée du Printemps arabe. Alors que la Syrie, le Yémen et la Libye se débattent dans la guerre ou le chaos et que l'Egypte réprime toute opposition, elle a organisé des élections libres (2011 et 2014) et adopté une nouvelle Constitution l'an dernier.

Le Prix Nobel de la paix 2015 a en outre été décerné à un quartette d'organisations tunisiennes pour avoir sauvé la transition démocratique par le dialogue.

"La liberté, notre acquis majeur", s'est félicité le quotidien La Presse. Mais "si la révolution a consacré liberté d'expression, démocratie et participation à la chose publique, beaucoup reste à faire pour assurer une paix sociale durable et une croissance économique soutenue".

- 'En guerre' -

L'économie tunisienne est en effet en grande difficulté, affectée par l'instabilité qui a suivi la révolution, les mouvements sociaux et une progression de la mouvance jihadiste, qui a notamment atteint les investissements et le tourisme.

Des dizaines de personnes, en majorité des policiers, des militaires et des touristes étrangers, ont été tuées depuis 2011 par des jihadistes.

Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué trois attentats majeurs cette année: au musée du Bardo à Tunis (22 morts) et contre un hôtel de Sousse (38 morts). Le dernier, le 24 novembre, a tué 12 agents de la garde présidentielle en plein Tunis.

"Notre patrie fait face aujourd'hui à d'énormes défis et de nombreux dangers, en premier lieu celui du terrorisme", a averti le Premier ministre. "Nous menons une guerre féroce contre ce fléau, ce qui impose de s'attacher à l'union nationale sacrée et de se montrer vigilant", a-t-il ajouté.

Dans la foulée de l'attaque du 24 novembre, l'état d'urgence a été proclamé pour la deuxième fois en 2015.

Plusieurs ONG ont appelé la Tunisie à garantir les droits de l'Homme malgré cette situation d'exception, notamment après des centaines de descentes souvent musclées.

AFP
Mercredi 18 Novembre 2015

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Paul Biya décore les membres de la mission humanitaire envoyée en Guinée équatoriale

- 22/05/2021 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale: Juanita Eyang Ndong Eyang en route vers les bassins de Tokyo 2020

- 20/05/2021 - 0 Commentaire|

Gabon et Guinée équatoriale tranchent leur différend territorial à La Haye

- 14/04/2021 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale -covid-19: le Président Obiang Nguema se vaccine grâce “au meilleur ami de l’Afrique”, dit-il.

- 21/02/2021 - 0 Commentaire|

Obiang Nguema Mbasogo : "Alors que nous entrons dans l’année 2021, nous devons laisser derrière nous les vices de la corruption, de la délinquance juvénile et de la criminalité dans notre société"

- 26/01/2021 - 0 Commentaire|

Sommet extraordinaire des chefs d’État de la CEEAC sur la crise politique en Afrique centrale

- 29/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : La ville d'Oyale se dote d'un Centre de gynécologie et de fertilité inauguré par le Président Obiang Nguema Mbasogo !

- 09/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Première pierre de l’hôpital de Niefang financé par le Gouvernement chinois

- 30/11/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la France cherchent des stratégies pour endiguer les attaques pirates dans le golfe de Guinée

- 28/11/2020 - 0 Commentaire|

L’Union européenne pourrait collaborer avec les pays africains dans la lutte contre la piraterie maritime

- 23/11/2020 - 0 Commentaire|