Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

La justice est un des piliers de l’Etat de Guinée Equatoriale





A l’occasion de la rentrée judiciaire 2017, qui s’est tenu au Palais des conférences de Sipopo le 16 janvier dernier, l’homme d’Etat SEM Teodoro Obiang Nguema Mbasogo profite pour faire le bilan de l'état judiciaire de son pays; le degré de criminalité, l’accomplissement de la Loi, l’efficacité des tribunaux, des magistrats, etc. Mais c'était aussi l’occasion de connaître les difficultés existantes dans ce système et ce qui les provoquent.

<< La justice bien administrée est celle qui détermine la liberté de nos citoyens, leur dignité et leur égalité dans la société ; la justice bien administrée est celle qui conditionne l’unité du peuple, le bien-être moral et spirituel qui assure la paix et la stabilité et la solidarité >> c’est ici l'essence même du message contenu dans le discours du numéro 1 équato-guinéen.

Lors de l’événement, le Procureur général de la République, David Nguema Obiang Eyang, a été le premier à prononcer son allocution pour présenter le rapport annuel.

Allocution qui a eu pour point d’orgue, le bilan des activités et les sujets qui préoccupent le pouvoir judiciaire, à savoir, l’augmentation de la délinquance, la criminalité et l’administration de justice. Non sans rappeler que cette cérémonie devant se dérouler chaque début d'année est régulée par son ministère de tutelle en l’occurrence, celui de la justice.

l’augmentation de la délinquance est dû à la consommation de drogues et d’alcool, qui sont déjà une menace réelle pour les jeunes. Il est donc nécessaire d'après monsieur Obiang Eyang d’appliquer la loi avec de la rigueur
d’autres sujets portant à inquiétude de la part des plus hautes autorités du pays et de facto de celles de la justice comme les homicides, les incendies provoqués et la cyberdélinquance ont également été évoquées par le procureur général.

Autre intervention remarquable, celle du président de la Cour suprême de justice, Juan Carlos Ondo Angue. Celui ci a juste présenté les statistiques de l’exercice 2016 et parlé de l’activité juridictionnelle, la fonction de contrôle et disciplinaire du comité du gouvernement et du conseil supérieur du pouvoir judiciaire, de même que de la mise en place du budget attribué par la Loi du budget général de l’État en vigueur.

Un rapport a été dressé dans lequel, la contribution de la jurisprudence au développement de la loi lors de l’exercice judiciaire conclu est dressé. Les statistiques le prouvent bien, le taux des litiges a augmenté en 2016, soit environ 5 463, dont 3 756 ont été l’objet d’un jugement, ce qui suppose une augmentation importante de l’activité juridictionnelle.

Lors de son allocution, le président de la République, S. E. Obiang Nguema Mbasogo, a rappelé que la justice est le premier élément qui manque au peuple, « lorsqu’elle n’est pas administrée équitablement ».

Revenant sur les rapport dressés coup sur coup par le procureur général de la République et le président de la Cour suprême de justice, et tout en soulignant l’augmentation de la criminalité, surtout concernant les vols et les cambriolages, les assassinats, la violence basée sur le genre, les homicides, les délits contre la sécurité routière, les incendies provoqués, le vandalisme et la cyberdélinquance. Le président a affirmé, que l’objectif n’est pas que les rapports rendus provoquent une alarme sociale, mais plutôt, que le peuple de la Guinée équatoriale est victime d’abus et qu’il réclame à grands cris que cette situation soit résolue.

La justice doit de fait, s’imposer. Elle doit fermement appliquer les peines prononcées par la loi, en veillant scrupuleusement à ce que les condamnés purgent effectivement leurs peines jusqu’à la fin. « Pour des raisons humanitaires, le gouvernement a accordé une amnistie à la peine de mort ; mais il a ajouté aux délinquants les peines imposées par la Loi ; les assassinats doivent impliquer des peines de réclusion à perpétuité ou d’un plus grand nombre d’années de privation de liberté, selon les circonstances ». A t-il renchéri.

Pour ce qui est des lois qui régissent l’ordre juridique de Guinée Equatoriale, le chef d’État a fait remarquer, que la société évolue constamment. L’Obsolescence des lois n’est en rien un frein, puisqu’elles peuvent être modifiées parfaitement dépendant des circonstance et à tout moment. Il a donc rappelé qu’il est du devoir des magistrats et des juges d’informer le gouvernement et le parlement de la nécessité de réformer l’ordre juridique actuel.

En guise de clap de fin, S. E. Obiang Nguema Mbasogo a tenu à souligner l’action supplémentaire du Parquet et de l’administration de justice, qui doivent agir de manière coordonnée, par le biais de la coopération interinstitutionnelle, pour débattre les préoccupations entre les uns et les autres. Tout cela pour une meilleure administration de la justice.

Après les salutations de rigueur, la photo institutionnelle a mis un point final à cette grande cérémonie.

Retranscrit par Zogo Laroma

LAOTRAVOZ.INFO
Samedi 21 Janvier 2017

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Intance activité diplomatique : S.E. Obiang Nguema Mbasogo reçoit le Président Touadera à Mongomo, après avoir reçu la veille, le président de Guinée Bissau

LAOTRAVOZ.INFO - 08/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le Président Obiang Nguema Mbasogo reçoit le Président José Mario Vaz à Mongomo

LAOTRAVOZ.INFO - 07/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale/Russie : vers le niveau supérieur de la coopération entre Malabo et Moscou

LAOTRAVOZ.INFO - 28/11/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le Président Obiang Nguema Mbasogo,parrain du Salon international du textile Africain à Ouagadougou

LAOTRAVOZ.INFO - 27/11/2018 - 0 Commentaire|

Droit de réponse à Salomon Abeso Ndong suite à ses allégations contre le chef de l’Etat au sujet de la fête des morts!

LAOTRAVOZ.INFO - 16/11/2018 - 0 Commentaire|

Sommet extraordinaire des Chefs d'Etat de la Cemac : Le président Obiang Nguema Mbasogo présent à Ndjamena

LAOTRAVOZ.INFO - 25/10/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Libération des prisonniers ayant bénéficié de la grâce présidentielle

LAOTRAVOZ.INFO - 23/10/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Équatoriale : Des voyous incarcérés qui se font passer pour des prisonniers politiques !

LAOTRAVOZ.INFO - 18/10/2018 - 0 Commentaire|

Décryptage de l'interview de son Excellence Obiang Nguema Mbasogo sur une chaîne de télévision espagnole

LAOTRAVOZ.INFO - 17/10/2018 - 0 Commentaire|

Message de félicitations des Universitaires et Experts Panafricains au Président Obiang Nguema Mbasogo à l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance de la Guinée Equatoriale

LAOTRAVOZ.INFO - 12/10/2018 - 0 Commentaire|