Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Congo dans l'attente des résultats de la présidentielle de dimanche





Privés de télécommunications pour la deuxième journée consécutive, les Congolais attendaient lundi les résultats de l'élection de dimanche qui voyait le président Denis Sassou Nguesso briguer un nouveau mandat après 32 ans de pouvoir.

Les rues de Brazzaville étaient calmes à la mi-journée.

La veille, dans ce qui semble avoir été un bref moment isolé de violence dans la ville, à l'issue d'un scrutin calme, la police anti-émeutes avait dispersé avec des gaz lacrymogènes quelque 200 jeunes partisans du candidat d'opposition Guy-Brice Parfait Kolélas, qui insistaient pour assister au dépouillement à l'intérieur d'un bureau de vote.

Les administrations ont ouvert lundi matin et fonctionnaient normalement, mais la circulation était bien plus fluide qu'à l'accoutumée sur les grandes artères routières du nord et du sud de la ville, selon le correspondant de l'AFP dans la capitale congolaise.

Au grand marché Total, l'affluence était bien plus timide qu'un jour normal.

"Les gens ne sont pas venus beaucoup au marché. Ils pensent que les résultats sortiront aujourd'hui et qu'après il pourrait y avoir des tensions", confiait une vendeuse de noix de coco.

"Les gens ont peur, ça doit être la peur des résultats", renchérissait un chauffeur de taxi.

Les autorités chargées de publier les résultats de la Commission nationale électorale indépendante (CNEI) n'ont donné aucune indication sur le jour ou l'heure de la publication deSamedi, à la veille du scrutin, les autorités avaient décidé de couper toutes les télécommunications (téléphone, internet, SMS) dans le pays pour 48 heures dimanche et lundi "pour des raisons de sécurité et de sûreté nationales", afin d'empêcher l'opposition de publier des "résultats illégaux".

- centre 'secret' -

Unis par un pacte électoral contre M. Sassou Nguesso, cinq candidats de l'opposition se sont engagés à soutenir celui d'entre eux qui arriverait au second tour pour faire barrage au chef de l'Etat.

N'ayant aucune confiance dans la CNEI, les signataires de ce pacte anti-Sassou - M. Kolélas, Jean-Marie Michel Mokoko, Claudine Munari, André Okombi Salissa et Pascal Tsaty Mabiala - ont créé une "commission technique" parallèle (CTE) pour surveiller le déroulement du vote.

Avant le scrutin, ils avaient jugé que les conditions n'étaient pas remplies pour des élections "sincères, crédibles et transparentes". Dédaignant pour autant de boycotter le scrutin, ils ont appelé le peuple à "exercer sa souveraineté" au cas où le président sortant l'emporterait dès le premier tour, comme il l'a promis à ses partisans.

Le gouvernement a jugé ces appels "insurrectionnels". Craignant des violences post-électorales, les Nations unies avaient appelé jeudi toutes les parties au calme.

L'équipe de campagne de M. Sassou Nguesso tout comme les candidats de l'opposition unis par un pacte électoral prévoyaient chacun de leur côté de s'exprimer vers 15h00 (14h00 GMT).

Selon Charles Zacharie Bowao, coordonnateur de l'alliance électorale de l'opposition, la CTE compilait ses résultats sur la base des procès-verbaux des bureaux qui commençaient à lui parvenir du reste du pays.
La commission de l'opposition travaille dans les sièges de deux coalitions politiques et dans un troisième endroit tenu "secret" pour des raisons de sécurité, a-t-il expliqué.

Dans un pays marqué par un taux de chômage avoisinant 40% (60% chez les jeunes), les questions économiques et sociales sont au centre de la campagne électorale, tous les candidats promettant diverses mesures pour créer des emplois.

L'autre enjeu de taille de scrutin touche à l'avenir politique du président sortant, à qui un récent changement de constitution - qualifié de "coup d'Etat constitutionnel" par l'opposition - a permis de se représenter.

Face au "changement" prôné par ses opposants, M. Sassou s'est présenté comme le seul garant "de la paix, de la sécurité et de la stabilité" dans un pays encore fortement marqué par les guerres civiles de la décennie 1990 et du début des années 2000.

AFP
Mardi 22 Mars 2016

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Paul Biya décore les membres de la mission humanitaire envoyée en Guinée équatoriale

- 22/05/2021 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale: Juanita Eyang Ndong Eyang en route vers les bassins de Tokyo 2020

- 20/05/2021 - 0 Commentaire|

Gabon et Guinée équatoriale tranchent leur différend territorial à La Haye

- 14/04/2021 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale -covid-19: le Président Obiang Nguema se vaccine grâce “au meilleur ami de l’Afrique”, dit-il.

- 21/02/2021 - 0 Commentaire|

Obiang Nguema Mbasogo : "Alors que nous entrons dans l’année 2021, nous devons laisser derrière nous les vices de la corruption, de la délinquance juvénile et de la criminalité dans notre société"

- 26/01/2021 - 0 Commentaire|

Sommet extraordinaire des chefs d’État de la CEEAC sur la crise politique en Afrique centrale

- 29/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : La ville d'Oyale se dote d'un Centre de gynécologie et de fertilité inauguré par le Président Obiang Nguema Mbasogo !

- 09/12/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Première pierre de l’hôpital de Niefang financé par le Gouvernement chinois

- 30/11/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la France cherchent des stratégies pour endiguer les attaques pirates dans le golfe de Guinée

- 28/11/2020 - 0 Commentaire|

L’Union européenne pourrait collaborer avec les pays africains dans la lutte contre la piraterie maritime

- 23/11/2020 - 0 Commentaire|