Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le Parlement burundais vote massivement en faveur du retrait de la CPI



Le Burundi est engagé dans une marche forcée pour sortir de la Cour pénale internationale. Mercredi 12 octobre, le Parlement a adopté au cours d'une procédure accélérée un projet de loi qui retire le Burundi de la CPI. Une décision prise après la sortie d'un rapport d'experts de l'ONU accablant sur de graves violations des droits de l'homme et la création d'une commission internationale d'enquête par la cour des droits de l'homme.



Les choses sont allées très vite. 94 voix pour, 2 contre et 14 abstentions. L'Assemblée nationale a voté massivement pour le retrait du traité de Rome de la Cour pénale internationale mercredi matin. Puis dans la foulée, ce texte s'est retrouvé deux heures à peine plus tard devant les sénateurs burundais, qui l'ont adopté à l'unanimité.

Selon des sources de la chambre haute du Parlement, ce projet devait être envoyé à la présidence dès mercredi soir pour sa promulgation. Ce qui va faire du Burundi le premier Etat du monde à se retirer de la CPI.

Le projet de loi avait été adopté par le Conseil des ministres il y a à peine une semaine. Une marche forcée qui s'explique aux yeux de nombreuses organisations des droits de l'homme comme une volonté de la part de nombreux responsables burundais, épinglés pour leur responsabilité dans les violations massives des droits de l'homme dans de ce pays, d'échapper à la justice internationale.

Le pouvoir du président Pierre Nkurunziza nie bien sûr. Il parle de défense de l'indépendance nationale contre un complot international qui veut faire tomber un pouvoir élu par le peuple. Beaucoup craignent ce qui pourrait arriver dans ce pays en proie à une grave crise politique, et qui est en train de se refermer sur lui-même.

L'appel du CNARED à la communauté internationale

La plateforme de l'opposition CNARED a appelé la communauté internationale à intervenir pour « sauver le peuple burundais ». Pour Pancrace Cimpaye, le porte-parole du CNARED, ce retrait annoncé est une preuve que le président Pierre Nkurunziza reconnaît qu'il est responsable des crimes contre l'humanité dénoncés par la récente enquête des Nations unies. « Ce retrait est une peur bleue des poursuites judiciaires, dénonce-t-il. Mais ce que Nkurunziza et le pouvoir doivent savoir, c’est que le retrait de la Cour pénale internationale ne leur donne pas l’autorisation de tuer le peuple burundais. Ce qu’ils doivent savoir, c’est que les poursuites judiciaires en cours, les enquêtes en cours, doivent suivre leur cours normal. »

« Aujourd’hui, au niveau du CNARED, nous appelons la communauté internationale et spécialement le Conseil de sécurité des Nations unies afin qu’ils puissent prendre les mesures qui s’imposent pour protéger le peuple burundais parce que toutes ces décisions qui viennent d’être prises en cascade démontrent que le peuple burundais est en danger d’extermination. Pour nous, au niveau du CNARED, la CPI a le droit et le devoir d’intervenir au Burundi et il est du devoir de la communauté internationale, de la solidarité internationale, de protéger un peuple en danger », exhorte-t-il.

Source : RFI

LAOTRAVOZ.INFO
Jeudi 13 Octobre 2016

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Guinée Equatoriale : Oyala,rebaptisée Djibloho la future Brazilia de l’Afrique

LAOTRAVOZ.INFO - 17/01/2019 - 0 Commentaire|

Visite du Président Obiang Nguema Mbasogo à Kigali : La Guinée équatoriale et le Rwanda signent des accords bilatéraux

LAOTRAVOZ.INFO - 16/01/2019 - 0 Commentaire|

Guinée Équatoriale : Un discours à la nation du Chef de l’état prononcé sous de bonnes auspices !

LAOTRAVOZ.INFO - 04/01/2019 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Cérémonie de présentation des vœux au chef de l'Etat

LAOTRAVOZ.INFO - 29/12/2018 - 0 Commentaire|

Quand la Guinée Équatoriale se développe avec des stations services et l’usine de Ciment de Bata! Que du bonheur !

Laotravoz.info - 18/12/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo assiste au 60ème anniversaire de la proclamation de la République du Niger

LAOTRAVOZ.INFO - 17/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le couple présidentiel a fêté ses 50 ans de mariage à Malabo

LAOTRAVOZ.INFO - 12/12/2018 - 0 Commentaire|

Intance activité diplomatique : S.E. Obiang Nguema Mbasogo reçoit le Président Touadera à Mongomo, après avoir reçu la veille, le président de Guinée Bissau

LAOTRAVOZ.INFO - 08/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le Président Obiang Nguema Mbasogo reçoit le Président José Mario Vaz à Mongomo

LAOTRAVOZ.INFO - 07/12/2018 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale/Russie : vers le niveau supérieur de la coopération entre Malabo et Moscou

LAOTRAVOZ.INFO - 28/11/2018 - 0 Commentaire|