Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le plan de la Chine pour annuler la dette des pays africains.





L’annonce récente de l’annulation par la Chine de la dette sans intérêts des pays africains qui ont initialement expiré à la fin de 2020 est un grand soulagement pour le continent.

Le président chinois, Xi Jinping, qui a fait la révélation lors du Sommet Extraordinaire Chine-Afrique le 17 juin, a déclaré que l’allégement sera étendu à la dette des nations africaines «pertinentes» dans le cadre du Forum sur la Coopération Chine-Afrique (FOCAC). Selon lui, cette mesure s’inscrit dans le cadre des efforts déployés à Beijing pour soulager la détresse financière des pays touchés par Coronavirus.

Xi a réaffirmé que le gouvernement chinois travaillera avec les membres du G20 pour aider l’Afrique à surmonter la crise mondiale. Il a également souligné que le G20 devrait envisager d’étendre la suspension du service de la dette aux pays les plus touchés dans d’autres parties du monde.

La mesure prise par la Chine fait suite à la décision du Fonds monétaire international et de la Banque mondiale de suspendre le paiement de la dette de 77 pays en développement. Près de 40 de ces pays sont situés en Afrique subsaharienne. En outre, de nombreux dirigeants africains avaient demandé à Beijing d’annuler la dette en raison des ravages financiers causés par la pandémie.

En outre, la plupart des pays de la région sont fortement tributaires des produits de base pour leurs recettes d’exportation et le pétrole est la principale source de devises. L’effondrement récent des prix du pétrole a plongé ces économies dans un immense stress.

Nous rappelons que la Banque mondiale a prédit que l’Afrique subsaharienne tomberait dans sa première récession en 25 ans à la suite de l’épidémie de COVID-19. Selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI) publié en avril dernier, la croissance économique de l’Afrique devrait se contracter de 1,6 % cette année dans un contexte de resserrement des conditions financières, une forte baisse des prix clés à l’exportation et de graves interruptions des activités économiques liées à la pandémie. Les entreprises et les ménages africains sont déjà confrontés à des problèmes de liquidité causés par le virus.

C’est ce qui explique la demande de l’Afrique de la part des organisations internationales pour appuyer son appel à un moratoire sur toutes les dettes extérieures et à certaines annulations de dettes, afin d’alléger le fardeau de la pandémie.

Il est louable que la Chine envisage cette voie. La Chine est le plus grand prêteur d’Afrique avec des dettes de plus de 150 milliards de dollars entre 2000 et 2018. À partir de 2018, on estime que 20 pour cent de la dette de tous les gouvernements africains est due à la Chine. En raison de l’ampleur de ces dettes, la Chine joue un rôle particulier dans la campagne d’allégement de la dette en faveur de l’Afrique.

Le rapport de la Banque mondiale sur les perspectives économiques de 2019, qui a mis en garde contre l’accumulation insoutenable de la dette publique extérieure comme cause de sous-développement dans certains pays, doit guider leurs actions dans les futurs prêts. La dette publique en pourcentage du PIB a déjà doublé dans plus d’un quart des pays d’Afrique subsaharienne comme l’Angola, le Cameroun, la Guinée équatoriale et le Nigéria. Le profil de la dette publique moyenne de 2010 à 2018 a augmenté de moitié, passant de 40 % à 59 % du PIB, ce qui fait de l’Afrique la région d’accumulation de la dette qui connaît la croissance la plus rapide au monde. Une accumulation accrue de dettes insoutenables hypothéquera l’avenir du continent.


Lundi 6 Juillet 2020

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Guinée équatoriale : Plus de 200 citoyens vietnamiens rapatriés

- 30/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée - Équatoriale: Les sujets brûlants passés au peigne fin par la FEGUIFOOT

- 27/07/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la Turquie renforcent leurs relations avec l’ouverture de l’ambassade turque à Malabo

- 25/07/2020 - 0 Commentaire|

Réponse à Africa Intelligence suite à sa publication ce jeudi 23 juillet d'un article sur la famille Obiang

- 23/07/2020 - 0 Commentaire|

Réunion du Comité économique et financier national de la Guinée équatoriale avec les autorités du BEAC

- 22/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Le vice-président annonce l’acquisition de Remdesivir pour les patients atteints de COVID-19

- 12/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale / Covid-19 : les autorités annoncent l’assouplissement du confinement

- 14/06/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Le FMI en mission de formation sur la dette publique

- 16/05/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : L'essor d'un pays au coeur de l'Afrique ( Interview exclusive du Président Obiang Nguema Mbasogo)

- 03/05/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Deux Marocains kidnappés par des pirates

- 26/03/2020 - 0 Commentaire|