Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Le processus de réintégration du Maroc dans l’Union Africaine : vers la fin d’une diplomatie trentenaire de la chaise vide ?





En annonçant dans un message au 27e sommet de l’Union Africaine (UA) la volonté marocaine de “retrouver sa place naturelle et légitime au sein de l’UA”, le roi Mohammed VI a révélé au grand jour un projet diplomatique préparé de longue date. Alors que le Maroc avait bruyamment quitté ce même organe en 1984 refusant ainsi l’admission de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), la diplomatie marocaine a accéléré durant l’été 2016 les tractations pour mieux faire aboutir ce voeu de retour. Cette stratégie diplomatique éclaire les limites de la diplomatie de couloirs marocaine dont les stratégies bilatérales ne correspondent plus aux réalités diplomatiques continentales. Ce revirement stratégique n’en doit pas pour autant cacher les conditions et les limites de ce voeu de réintégration.

L’histoire tourmentée des relations entre le Maroc et l’UA depuis l’admission de la RASD contraste avec le rôle déterminant du royaume chérifien dans les premiers temps de l’organisation panafricaine. Le Maroc est en effet présent dès 1958 à Accra posant les bases avec quelques autres Etats pionniers d’un projet d’organisation continentale. En 1961, la Conférence de Casablanca accouche d’une charte qui sera largement reprise lors de la création effective de l’Organisation de l’Union Africaine, ancêtre de l’Union Africaine. Le contentieux sahraouie sera néanmoins trop lourd pour le Maroc. Celui-ci refuse les velléités indépendantistes du Front Polisario-déclarant dès 1976 l’indépendance de la RASD soutenu en cela par l’Algérie- et “claque la porte” de l’UA lors de l’admission de la RASD en 1984.

Cette sortie brutale ne signifie pas pour autant la fin de l’influence marocaine dans le jeu diplomatique africain. Sous l’impulsion de Mohammed VI, intronisé nouveau monarque en 1999, le royaume s’affirme comme un véritable leader régional dans les domaines économique, militaire ou encore religieux le roi multipliant les tournées diplomatiques. D’un point de vue commercial, le royaume s’impose comme le premier investisseur africain en Afrique de l’Ouest développant une “coopération triangulaire” consistant en la canalisation de fonds internationaux destinés à des projets d’investissements en Afrique dont l’exécution est ensuite déléguée à des entreprises marocaines. Par ailleurs, le Maroc ne s’est pour ainsi dire jamais vraiment éloigné de sa “famille institutionnelle” pratiquant une diplomatie de couloirs au sein de l’Union Africaine en pactisant de façon bilatérale pour mieux orienter les productions écrites selon ses propres intérêts. Cette politique de la chaise vide relative porté par un bilatéralisme affiché atteint pourtant depuis quelques années déjà ses limites à l’heure où l’UA est devenu un interlocuteur majeur pour les instances internationales dans la résolution de crises continentales. La stratégie marocaine d’endiguement de la RASD s’en voit également handicapée par cette absence de représentation marocaine, le monarque chérifien affirmant dernièrement sans détour : “quand un corps est malade, il est mieux soigné de l’intérieur que de l’extérieur.”

Une réintégration bénéfique pour l’Union Africaine ?

Si la réintégration effective du Maroc dans l’organisation semble faire peu de doutes étant donné le nombre de pays soutenant le royaume, la question se complique lorsqu’on aborde les conditions posées par le Maroc. Le royaume souhaite en effet la suspension pure et simple de la RASD et a réussi lors du sommet de Kigali à convaincre 28 pays de signer une motion en ce sens, motion non examinée du fait notamment de la persistance de poids lourds soutenant l’indépendantisme sahraouie et notamment l’Algérie. Derrière ce bras de fer la rivalité algéro-marocaine est ainsi latente et pourrait être au détriment du bon fonctionnement de l’Union Africaine. Au-delà de ces facteurs extérieurs, se pose aussi la question de l’immobilisme d’une institution lorsque confrontée à des crises aussi graves qu’Ebola ou que celle au Soudan du Sud. Le Maroc s’impose en cela comme un véritable atout de par son poids économique, son savoir-faire militaire et sécuritaire mais également sa proximité occidentale, de par ses échanges commerciaux avec l’Europe ou de par sa coopération militaire avec les Etats-Unis. Le Prochain sommet de l’UA à Addis Abeba en Janvier 2017 sonnera ainsi comme une tentative d’aboutissement final pour la diplomatie marocaine.

Source : Les yeux du monde.fr

LAOTRAVOZ.INFO
Jeudi 22 Septembre 2016

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








PDGE : Préparatifs de la commémoration du cinquantenaire de la Guinée Équatoriale à la souveraineté internationale !

LAOTRAVOZ.INFO - 10/09/2018 - 0 Commentaire|

Forum coopération-Chine Afrique : Obiang Nguema Mbasogo présent à la cérémonie d'ouverture officielle du Forum

LAOTRAVOZ.INFO - 03/09/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo assiste au Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine

LAOTRAVOZ.INFO - 31/08/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo présent au sixième Congrès du Parti du Président Recep Tayyip Erdogan

LAOTRAVOZ.INFO - 18/08/2018 - 0 Commentaire|

Les moments forts du forum du mouvement des Amis d'Obiang (MAO) à Djibloho

LAOTRAVOZ.INFO - 04/08/2018 - 0 Commentaire|

Message de félicitations des Universitaires et Experts Panafricains au Président OBIANG à l'occasion de la fête de libération nationale

LAOTRAVOZ.INFO - 03/08/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo présent au XII sommet de la communauté des pays de langue Portugaise

LAOTRAVOZ.INFO - 18/07/2018 - 0 Commentaire|

Le Président Obiang Nguema Mbasogo présent à l'investiture du Président Erdogan

LAOTRAVOZ.INFO - 09/07/2018 - 0 Commentaire|

Obiang Nguema Mbasogo est présent à Nouakchott pour le 31e sommet des chefs d'État

LAOTRAVOZ.INFO - 01/07/2018 - 0 Commentaire|

La convocation du dialogue qui confirme que le Chef de l'Etat est un homme de paix et doté d'une grande sagesse !!!

LAOTRAVOZ.INFO - 13/06/2018 - 0 Commentaire|