Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Les obligations souveraines d'Afrique subsaharienne attirent encore plus d’investisseurs





Le Ghana qui sollicitait 750 millions $ à travers l'émission de son tout dernier eurobond, a finalement reçu un carnet d’ordres de 4 milliards $ de la part des investisseurs, a-t-on appris d'un communiqué donné par le Ministère des finances. Cette obligation sera remboursée en principal en trois tranches tous les mois de septembre, entre 2020 et 2022. Elle est assortie d'un taux d'intérêt de 9,25% qui, bien qu'important, demeure en deçà de celui servi à l'avant dernier eurobond du pays (10,25%).

L’appétit des investisseurs pour les obligations souveraines émises par certains pays d'Afrique subsaharienne est perceptible depuis la mi-avril 2016. A titre d'exemple, le rendement de l'eurobond émis par le Cameroun au mois de novembre 2015 pour un coupon initial de 9,5%, s’affichait à 7,5% au 8 septembre 2016.

Cette évolution signifie que les investisseurs ont payé chaque titre au-dessus du prix d'émission ce qui traduit un certain degré de sollicitation.

746-bonds-1

(Source Bloomberg)

Au mois de février, l'obligation camerounaise affichait pourtant un rendement de 12,5%, soit un écart positif de 3 point de base sur le taux initial, signe du désintérêt des investisseurs. Ces évolutions, concernant le Cameroun et le Ghana, doivent être comparées avec celles de la Zambie qui attirent aussi les investisseurs, quoi qu’à un rythme plus modéré, et du Gabon dont le dernier rendement (7,5% au 8 septembre 2016) pour son dernier eurobond est au-dessus du coupon (taux d'intérêt) d'émission de 6,5%.

Cette dynamique qui se déroule sur le marché secondaire entre les investisseurs ne change rien pour les pays, notamment pour ce qui est de leurs engagements à payer le principal et les intérêts des sommes empruntées. Mais comme on le constate avec le Ghana, elle indique que les investisseurs sont prêts à accorder des taux inférieurs pour les emprunts de ces pays. Cette baisse des taux (indicateur de perception des risques par ceux qui prête de l'argent), ne veut pas dire que les investisseurs ont changé leur perception du risque que représentent ces pays.

Sur le marché international des obligations où on retrouve aussi celles des pays européens, des USA et des pays asiatiques, les seuls titres qui donnent encore droit à des taux supérieurs à 4% se retrouvent en Afrique subsaharienne. En plus des défis de gouvernance et de sécurité, les économies de cette région sont toujours négativement impactés par la hausse des taux de change de leurs devises, qui elle-même est le corollaire du repli des matières premières, leurs principales sources de revenus

Aussi, le volume global de ces obligations très rentables est assez faible. L'encours global des eurobonds d’Afrique subsaharienne était, à la fin 2015, de seulement 40 milliards $. Des analystes suggèrent donc que les gouvernements de ces pays ne doivent pas se fier à l'inversion des taux pour solliciter de nouveau le marché international de la dette, s'ils n'ont pas la capacité d'analyse des différentes dynamiques et fluctuations qui l'encadrent actuellement. Plusieurs opérations de ce type annoncés dans la région ont été annulées ou repoussées, du fait des conditions peu favorables du marché.

agence ecofin
Samedi 10 Septembre 2016

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








La télévision publique de Guinée équatoriale TVGE reprend ses émissions par le satellite Astra 4A

- 12/09/2020 - 0 Commentaire|

Virus: la Guinée équatoriale poursuit son déconfinement

- 07/08/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Plus de 200 citoyens vietnamiens rapatriés

- 30/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée - Équatoriale: Les sujets brûlants passés au peigne fin par la FEGUIFOOT

- 27/07/2020 - 0 Commentaire|

La Guinée équatoriale et la Turquie renforcent leurs relations avec l’ouverture de l’ambassade turque à Malabo

- 25/07/2020 - 0 Commentaire|

Réponse à Africa Intelligence suite à sa publication ce jeudi 23 juillet d'un article sur la famille Obiang

- 23/07/2020 - 0 Commentaire|

Réunion du Comité économique et financier national de la Guinée équatoriale avec les autorités du BEAC

- 22/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Le vice-président annonce l’acquisition de Remdesivir pour les patients atteints de COVID-19

- 12/07/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale / Covid-19 : les autorités annoncent l’assouplissement du confinement

- 14/06/2020 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : Le FMI en mission de formation sur la dette publique

- 16/05/2020 - 0 Commentaire|