Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

RDC: blocage autour du dialogue politique voulu par Kabila



C’est un nouveau blocage dans le processus de dialogue national en République démocratique du Congo. Le rassemblement de l'opposition au président Kabila ne veut plus avoir affaire à Edem Kodjo. Le facilitateur de l'Union africaine est accusé d'avoir lancé « unilatéralement » et « dans la précipitation » les travaux préparatoires du fameux dialogue dont il a fixé la date pour 30 juillet. Ce dialogue, voulu par le chef de l'Etat, est censé mettre tout le monde autour de la table pour préparer les échéances électorales.



RDC: blocage autour du dialogue politique voulu par Kabila
La défiance de l’opposition envers le facilitateur de l’UA ne date pas d’hier. Toutes les composantes du rassemblement avaient déjà exprimé des doutes sur sa personnalité. On se souvient que l’UDPS souhaitait que ce soit un médiateur nommé par le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, qui avait finalement botté en touche, et que le parti d’Etienne Tshisekedi, comme les autres plateformes du rassemblement, souhaitait voir la facilitation élargie, d’où la naissance d’un groupe de soutien.

Ces formations politiques, comme des organisations de la société civile ouvertement hostiles au maintien au pouvoir du président Kabila, estiment que l’ancien Premier ministre togolais est trop proche du chef de l’Etat et de la majorité présidentielle, qu’il ne prend pas en compte les préoccupations de l’opposition.

Dernièrement, ce qui a mis le feu aux poudres, ce week-end, c’est le communiqué issu de la deuxième réunion du groupe de soutien et la conférence de presse d’Edem Kodjo qui s’ensuit. Le facilitateur a annoncé le début des travaux du comité préparatoire du dialogue pour le 30 juillet, or le « rassemblement » ne veut pas d’un comité préparatoire ou d’un dialogue selon les modalités établies par le chef d’Etat. Pas satisfait non plus par les mesures de grâce qui excluent l’essentiel des personnalités que le « rassemblement » considère comme des prisonniers politiques. Seuls six militants de la Lucha qui devaient sortir de prison mi-août vont en bénéficier.

« C’est une diversion » pour la majorité

Suite à cette annonce de l’opposition, la majorité ne s’est pas privée de réagir. « C’est une diversion », dit Aubin Minaku, président de l’Assemblée nationale et secrétaire général de la majorité. Pour lui, l’opposition démontre sa mauvaise foi, son absence de volonté de dialoguer. La majorité dit soutenir le facilitateur de l’Union africaine.

Embarras du côté de la communauté internationale qui souhaitait absolument que le dialogue commence avant la fin juillet. « Personne ne joue franc-jeu », dit une source diplomatique, évoquant les va-et-vient de l’opposition et la fermeture de l’espace politique par le régime. Le Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme a déclaré la semaine dernière qu’un dialogue crédible était impossible au vu du nombre élevé des violations à caractère politique. « On sait, dit une autre source diplomatique, mais il faut bien commencer quelque part », ajoute cette même source.

De son côté, l'Union africaine maintient que cette récusation d'Edem Kodjo par une partie de l'opposition ne changera rien à la tenue prochaine du dialogue. Pour Smaïl Chergui, commissaire Paix et Sécurité de l'UA, c'est une question d'interprétation : « Je me félicite que l’opposition d’une manière ou d’une autre a émis des signaux positifs en direction de ce dialogue et que monsieur Tshisekedi rentre bientôt à Kinshasa. Conjugué avec les dernières mesures d’apaisement prises par le gouvernement, il me semble que les conditions sont réunies pour engager ce dialogue. Quelle que soit la mission du facilitateur, ce sont les Congolais qui vont se parler entre eux ».

Et pour Smaïl Chergui, il n’est pas encore question de nommer un nouveau facilitateur : « Nous allons attendre que ce dialogue commence. Nous écouterons tous les Congolais. Du moment qu’ils sont tous animés d’une véritable volonté pour faire avancer ce dialogue, le rôle du facilitateur devient secondaire ».

RFI
Mardi 26 Juillet 2016

Nouveau commentaire :

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Diaspora Equato Guinéenne | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement






Guinée Equatoriale : Les élections municipales, sénatoriales et législatives, validées par la communauté Internationale

LAOTRAVOZ.INFO - 05/12/2017 - 0 Commentaire|

Flash Info - Guinée Equatoriale : Visite d’Ali Bongo Ondimba à Malabo

LAOTRAVOZ.INFO - 01/12/2017 - 0 Commentaire|

Message du président de la République à l'occasion de la Journée de l'indépendance nationale

LAOTRAVOZ.INFO - 13/10/2017 - 0 Commentaire|

FETE DE L'INDEPENDANCE DE LA GUINEE EQUATORIALE

LAOTRAVOZ.INFO - 12/10/2017 - 0 Commentaire|

Le discours de son excellence Obiang Nguema Mbasogo à la 72ème Assemblée Générale de l'ONU a reçu un écho favorable dans le monde !!

LAOTRAVOZ.INFO - 09/10/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le barrage de Sendje (200MW) pourrait être livré dans moins de trois ans selon le constructeur Ukrainien

LAOTRAVOZ.INFO - 03/10/2017 - 0 Commentaire|

INTERVIEW du Président de la République de Guinée Equatoriale à East West Communications

LAOTRAVOZ.INFO - 01/10/2017 - 0 Commentaire|

ONU : Allocution de Son Excellence Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Président de la République de Guinée équatoriale

LAOTRAVOZ.INFO - 26/09/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Fin de la mission du Président de la République, à New York

LAOTRAVOZ.INFO - 25/09/2017 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : Le Président Obiang Nguema Mbasogo présent au 72ème Assemblée Générale des Nations Unies

LAOTRAVOZ.INFO - 18/09/2017 - 0 Commentaire|