Connectez-vous S'inscrire
Laotravoz.info : guinée équatoriale, guinea écuatorial,  actualité en guinée équatoriale, guinée équatoriale malabo, guinée équatoriale bata, nouvelle guinée équatoriale, news guinée équatoriale
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Sénégal: coup d’envoi du dialogue national



Le dialogue national proposé par le président Macky Sall a débuté comme prévu ce samedi matin 28 mai, deux mois après le « oui » au référendum constitutionnel. 15 points de réformes constitutionnelles vont être discutés par la société civile, les leaders religieux et les partis politiques. Mesure phare : la réduction du prochain mandat présidentiel de 7 à 5 ans. Parmi les autres mesures: un statut au chef de l'opposition, un droit à un environnement sain, ou bien encore la création de sièges de députés pour les Sénégalais de la diaspora. De nombreux partis politiques ont décliné l'invitation à débattre. Le principal parti de l'opposition, le PDS d'Abdoulaye Wade, a lui fait volte-face a la dernière minute pour annoncer sa participation aux discussions.



Sénégal: coup d’envoi du dialogue national
Ce dialogue national fait d’ores et déjà débat, notamment dans la presse.

« Dans la galaxie du dialogue », titre ce samedi matin le journal Sud ; « Vers un fiasco national », affiche en Une Walf Quotidien.

Le président Macky Sall a lancé récemment des invitations pour essayer d’avoir l’ensemble des acteurs qui composent la vie démocratique au Sénégal. Les chefs religieux, la société civile, Amnesty International et la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (RADDHO) ont dit oui. Le mouvement " Y en marre " n’a, par contre, pas été invité et le regrette.

Au cœur des débats, la mise en œuvre de quinze propositions offertes par le président et validées par le « oui » au référendum du 20 mars, avec des priorités dues au calendrier électoral, notamment la création des postes de députés de la diaspora, le statut de l’opposition politique ou encore le fonctionnement de l’Assemblée nationale.

Est-ce une volonté de transparence de Macky Sall ? La population pourra suivre ce dialogue qui sera diffusé, en direct, à la Télévision nationale.

La classe politique est-elle divisée ?

Ce dialogue sur des « questions d'intérêt national », selon l'intitulé officiel, n' pas l'adhésion de toute l'opposition, mais le PDS, le parti de l'ex-président Abdoulaye Wade et aujourd'hui principale force de l'opposition, a accepté la main tendue du président Macky Sall.

Ce revirement est un petit coup de tonnerre au Sénégal. En effet, depuis 2012, date de l’élection de Macky Sall, le parti n’a jamais accepté de dialoguer. Le dossier Karim Wade ou encore les incarcérations de militants du parti empoisonnent au quotidien la vie politique.

Aussi, le PDS y va, oui, mais complètement divisé. La sortie du Q.G., vendredi soir, a été particulièrement mouvementée. A la demande du chef du parti, Abdoulaye Wade, qui est en France, le PDS participe, mais avec des réserves, c’est-à-dire pour discuter des grandes questions nationales et non pour discuter de la réforme de la Constitution. Ce dossier est pourtant au cœur de ce dialogue national.

Est-ce un coup politique ? Une véritable volonté de jouer le jeu démocratique ? Il faudra voir si le PDS claque la porte ou bien s’il s’installe dans la durée dans ce dialogue qui a été boycotté par des poids lourds comme Idrissa Seck ou encore Malick Gakou.

Des discussions concrètes s’engagent, en tout cas, ce lundi à 16 heures, heure locale, et ce premier face à face va permettre de clarifier les positions de tous ces acteurs.

rfi
Dimanche 29 Mai 2016

Présidence | Le Gouvernement | G.E : Economie | G.E : Politique | Les Collabos | G.E : Société | Guinée Equatoriale | CEMAC | Culture | Démentis | G.E : Diplomatie | News Infos Plus | Opinion /Débat/Reflexion | Réalisations | Flash Info | Bon à Savoir | International | Contacts Utiles | Alerte Prévoyance | Tribune Libre | Archive | G.E : Sport | G.E : Industrie | Santé | Nécrologie | Union Africaine | Eco Internationale | Les Collabos | ONU | CEEAC | Analyse | Eco Afrique | Annonces | Environnement | Agriculture | Société Africaine | Bon à savoir plus | Africulture CEMAC | Culture Internationale | Histoire Internationale | Flash Info Inter | Rédaction du site | Mis au Point








Guinée Equatoriale-Congo : Le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo à Oyo en République du Congo

- 14/03/2019 - 0 Commentaire|

Fin de la présidence de la Guinée Equatoriale au conseil de sécurité de l'ONU

- 06/03/2019 - 0 Commentaire|

Droit de réponse, suite à l'article paru ce 1er mars dans le site web Vozpopuli.com intitulé: "Sanchez agasaja a Obiang con una cita bilateral con el régimen de Guin"

LAOTRAVOZ.INFO - 01/03/2019 - 0 Commentaire|

Dîner d'adieu au ministère des affaires étrangères, en l'honneur de l'ambassadrice des USA ,en fin de mission en Guinée Equatoriale !

- 27/02/2019 - 0 Commentaire|

Guinée Equatoriale : S.E.Lazaro Ekua Avomo,un patriote hors pair qui travaille pour les intérêts du pays depuis la Suisse !

- 21/02/2019 - 1 Commentaire|

Guinée Equatoriale :La tournée présidentielle de S.E. Obiang Nguema Mbasogo à l’intérieur du pays !

LAOTRAVOZ.INFO - 18/02/2019 - 0 Commentaire|

Guinée équatoriale : le président Obiang Nguema Mbasogo et l’ambassadeur de Russie échangent sur plusieurs sujets importants

LAOTRAVOZ.INFO - 16/02/2019 - 0 Commentaire|

32e sommet de l'UA : Le président Obiang Nguema Mbasogo présent à Addis-Abeba

LAOTRAVOZ.INFO - 09/02/2019 - 0 Commentaire|

LE PDGE en Turquie : Le parti s’ouvre au monde extérieur et renforce son leadership !

LAOTRAVOZ.INFO - 08/02/2019 - 0 Commentaire|

Non, M.Abeso Ndong,le Président Obiang Nguema Mbasogo ne veut pas assister,mais assiste et préside le Conseil de Sécurité de l'Onu !

LAOTRAVOZ.INFO - 05/02/2019 - 0 Commentaire|